Le chef de gang Arnel Joseph est introduit dans la manifestation par le pouvoir en place, un piège à l’opposition (Selon YOURI LATORTUE)

7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 Février 2019, les manifestations en série de l’opposition dénommées «Pays lock» dominent l’actualité. Objectif principal : départ du président Jovenel Moïse à la tête de l’exécutif.

Jeudi, le Sénateur de l’Artibonite Youri LATORTUE, a déclaré dans une émission de radio que le chef de gang Arnel Joseph a été immiscé dans la manifestation de l’opposition par le Gouvernement.

Le Sénateur de l’Artibonite révèle que la photo de Arnel Joseph, le chef de gang de village de Dieu armé en pleine manifestation aurait même été «envoyée à Washington» selon une de ses sources d’information. Lire aussi : Crise en Haïti : «Le pouvoir de Jovenel Moïse demande le support de Washington».

Selon l’analyse de Youri LATORTUE, c’est pour montrer que les leaders de l’opposition utilisent un chef de gang très recherché dans leur manifestation, symbole de chaos dans le pays.

L’ancien Président du Sénat pense que la présence de Arnel Joseph dans la rue hier serait une planification du pouvoir en place dans l’objectif de «décrédibiliser» la mobilisation de l’opposition.

LIRE AUSSI>>  L’arrêté formant le nouveau CEP est illégal et inconstitutionnel. Il doit être combattu politiquement, intellectuellement et juridiquement. Me Bernard Gousse

Il faut faire remarquer que le Sénateur Youri Latortue a lui aussi, participé à la manifestation qui se dirigeait hier mercredi 13 février vers le palais national.

Afficher plus