Actualités

Assassinat de Grégory Saint-Hilaire / Manif : au moins 5 véhicules incendiés à Port-au-Prince

Au moins cinq Véhicules de service de l’État incendiés dans la matinée du lundi 5 Octobre par des étudiants, avocats qui réclament justice et sont frustrés des différents cas d’assassinats dont celui de Me Dorval Monferrier et l’étudiant Grégory Saint-Hilaire de l’École Normale Supérieure.

La circulation a été complètement paralysée dans les zones à proximité de la faculté de Droit de Port-au-Prince, l’École Normale Supérieure par les mouvements de protestation des étudiants de plusieurs faculté de l’UEH, particulièrement ceux de l’ENS qui perdent l’un de leurs camarades.

Face à la colère qui anime les protestaires, environ 5 véhicules d’utilité publique sont passés sous la flamme.

Ce mouvement de protestation réunissant les avocats du barreau de l’ordre des avocats de Port-au-Prince et les étudiants de plusieurs entités de l’université d’État d’Haïti exige la condamnation des assassins du professeur Monferrier Dorval et l’arrestation d’un agent de l’unité sécurisant le Palais, accusé d’être responsable de la mort de l’étudiant finissant Grégory Saint-Hilaire.

À rappeler que Me. Monferrier Dovarl a été tué le vendredi 28 août 2020 à pelérin #5, commune Pétion-Ville et l’étudiant Grégory Saint-Hilaire est décédé le vendredi 2 Octobre 2020 après avoir reçu une balle au dos dans l’enceinte même de son école (ENS).

Auteur : Mikélo ALCIMAT, journaliste.
Contacts : (+509)3880-5023/4200-2766.
[email protected]

Relire :

Assassinat de Grégory Saint-Hilaire / Manif : au moins 5 véhicules incendiés à Port-au-Prince

Bouton retour en haut de la page

Vous utilisez un bloqueur de publicités - Ad Blocker

Les publicités nous permettent de vous servir gratuitement et en toute indépendance. Merci de désactiver votre application Ad Blocker pour lire l'article.