Accueil Politique

Haïti-Politique: La Direction politique de l’opposition démocratique a été mise sur pied

La Direction politique de l’opposition démocratique, est le nom d’une structure politique nouvellement créée, composée des organismes opposant au régime Tèt kale : « Ayiti an aksyon (AAA) », FUSION, MOCRENAH, entre autres. Elle a été présentée au public le jeudi 15 Octobre 2020 par certains de ses représentants dont Me André Michel et Edmonde Supplice Beauzile. Les deux principaux objectifs de cette organisation politique sont : Trouver le départ du président Jovenel Moïse à la tête de l’État et proposer une solution de sortie de crise, si on veut croire les deux responsables suscités, au cours d’une interview le vendredi 17 Octobre 2020.

La direction politique de l’opposition démocratique est une structure historique. C’est un pas important vers le grand rassemblement, déclare Edmonde Supplice Beauzile. Des réflexions ont déjà débuté pour chercher la cause de nos divergences mais ce sujet n’est pas encore mis à l’ordre du jour, précise-t-elle.

« Bon nombre de personnes doutaient des commanditaires des gangs armés malgré les rapports du réseau national de défense des droits humains (RNDDH) et de la ‘’ Fondasyon je klere’’ (FJKL). Maintenant en écoutant Jimmy Cherizier dit Barbecue, nous comprenons clairement qu’ils sont aux ordres du gouvernement », explique l’ancienne sénatrice.

LIRE AUSSI>>  Jovenel Moïse annonce la baisse des prix des produits de première nécessité sur le marché local

Par ailleurs, l’ancienne candidate à la présidence invite les bandits dans la mobilisation du 17 Octobre prochain car ils sont aussi des victimes. Ces Messieurs ne doivent pas laisser le gouvernement les démocrates du pays en déroute, argue-t-elle.

Quant à l’information faisant croire que le groupe armé « Fantom 509 » va supporter la mobilisation populaire du 17 Octobre 2020. Me André Michel se réserve le droit de ne pas commenter mais précise qu’il ne va pas pouvoir les identifier car quand on dit Fantom, ce sont des invisibles.

Toutes les dispositions constitutionnelles sont déjà respectées pour le mouvement populaire du 17 octobre 2020, d’après les explications du porte-parole du secteur démocratique et populaire. « Il va y avoir des manifestations dans la capitale et dans les villes de province. Les parcours et les lieux de rassemblements sont communiqués aux autorités policières, fait savoir l’homme de loi ».

« Jimmy Chérisier dit Barbecue profère des menaces contre moi et d’autres personnes. C’est inacceptable !, tance Me André Michel. Un gouvernement assassine un étudiant dans l’enceinte d’une faculté. Un gouvernement empêche une commission d’enquête internationale. Un gouvernement effectue une fédération de gangs armés, détaille l’avocat en indiquant que le salut doit être collectif car nous sommes tous en danger. La criminalité n’a pas de limite c’est pourquoi ce n’est pas la bataille de l’opposition mais 17 octobre prochain, ça va être la bataille de la société, précise-t-il ».

LIRE AUSSI>>  Jovenel Moïse admet qu’il a l’habitude de négocier la paix avec certains commanditaires de l’insécurité

Evens CARRIÈRE, Journaliste
Tel: (509) 37 05 00 12