Politique

18 novembre prochain, journée de mobilisation générale, annonce Josué Mérilien

Le coordonnateur général de l’union nationale des normaliens haïtiens (UNNOH), Josué Mérilien a indiqué par voie de presse le mardi 10 novembre 2020 que le jour marquant les 217 ans de la bataille de Vertières, à savoir le 18 novembre 2020 va être une journée de mobilisation générale. En cette occasion, une grande manifestation qui devrait réunir toutes les différentes catégories sociales est programmée, visant la commune de Pétion-Ville comme destination.

« Toute la population doit y participer pour créer un évènement sans précédent afin de montrer que la société haïtienne est contre ce qui se passe dans le pays », a fustigé Josué Mérilien.

« Il n’y a pas d’emploi, la pauvreté fait rage, nous allons crier contre la corruption, l’impunité, le phénomène du kidnapping, a argué le professeur en précisant que les Haïtiens ont le droit de vivre comme des humains ».

Le pouvoir en place prend son malin plaisir de faire couler le sang du peuple, a laissé entendre le dirigeant de l’UNNOH. Nous devons mettre la corde dans le cou de Jovenel Moïse ainsi que Pierre Josué Agenor Cadet, avant le 7 février 2021, a-t-il poursuivi.

Nous ne pouvons pas demander justice à Jovenel Moïse, le mot d’ordre général, c’est la mobilisation générale, a indiqué le professeur d’Université.

Soulignons que Josué Mérilien avait fait l’objet d’un mandat d’amener émis par le parquet de Port-au-Prince, au mois de septembre dernier.

Ce mandat, a-t-il été rétracté par les autorités judiciaires ? Ce dossier, a-t-il été classé ou complètement traité ? Aucune explication à propos de cette affaire n’a été donnée par le parquet de la capitale. Ce qui est certain, le 18 novembre 2020, l’auteur du livre « Haïti, éducation à la citoyenneté : enjeux et perspectives ? » ne va pas effectuer sa première sortie publique.

Evens CARRIÈRE, Journaliste
Tel : (509) 37 05 00 12

Relire :

18 novembre prochain, journée de mobilisation générale, annonce Josué Mérilien

Bouton retour en haut de la page

Vous utilisez un bloqueur de publicités - Ad Blocker

Les publicités nous permettent de vous servir gratuitement et en toute indépendance. Merci de désactiver votre application Ad Blocker pour lire l'article.