Report indéfini du grand dialogue national du Sénat, la « décision de sagesse » de Joseph Lambert

Le Sénat de la République comptait organiser un dialogue national les 3 et 4 février 2021 en vue de trouver une solution à la crise politique actuelle. Le président du tiers du Sénat, Joseph Lambert a informé cet après-midi, 2 février 2021, au cours d’un discours pré-enregistré, que le dialogue national est reporté Sine Die, à cause de la montée des tensions populaires et l’indisponibilité des acteurs clés. 

« J’ai la pénible obligation de vous annoncer que j’ai le devoir de reporter les assises qui devraient se tenir les 3 et 4 février 2021 », laisse entendre Joseph Lambert. L’obligation de trouver une sortie de crise consensuelle m’a porté à reprogrammer le grand débat national initié par le Sénat de la République, explique-t-il en continuant ». 

Le représentant du Sud-est au Sénat enchaîne en soulignant que depuis le 13 janvier 2020, le pays est totalement sorti de l’ordre républicain parce que des élections n’ont pas été organisées pour renouveler le personnel politique. La chambre des députés est vide. Il y a des agents intérimaires au niveau des Mairies et le Sénat est amputé de deux tiers, argue-t-il. 

Plus loin, l’ancien conseiller du président Joseph Michel Martelly poursuit en confiant qu’il va continuer ses démarches, dit-il, visant à convaincre tous les patriotes concernés par la dégradation des conditions de vie de la population et les menaces auxquelles l’ordre Républicain est exposé. Seul un dialogue ouvert et inclusif entre toutes parties peut permettre d’envisager l’avenir avec sérénité, poursuit Joseph Lambert. 

« En absence d’un Conseil Constitutionnel habilité à trancher sur toutes les questions relatives aux interprétations sur l’application de la loi Mère, le débat contradictoire, quelles que soient nos convictions individuelles, doit permettre d’aboutir à une solution qui s’impose à tous », analyse le sénateur. 

Pour le président Lambert, seule une solution recueillant le soutien de toutes les parties en présence peut permettre une sortie de crise acceptable. 

Notons que, le projet du Sénat visant à organiser un grand dialogue national est reporté pour une date indéterminée, or, il ne reste que 4 jours avant la date fatidique, qui est le 7 février 2021. 

Evens CARRIÈRE, Journaliste 

Tel : (509) 37 05 00 12 

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page