Haïti/crise : Les États-Unis appuient les démarches du président Jovenel Moïse jusqu’en 2022

Le chef de l’État haïtien, Jovenel Moïse a retrouvé ce vendredi 5 février l’appui des États-Unis d’Amérique, ayant scellé le calendrier électoral haïtien dans un pays actuellement en situation de crise.

« Conformément à la position de l’Organisation des États américains sur la nécessité de poursuivre le transfert démocratique du pouvoir exécutif, un nouveau président désigné devra succéder au président Jovenel Moïse au terme de son mandat, le 7 février 2022, a prononcé Ned Price, porte-parole de la diplomatie américaine.

La date du 7 février 2022 est vivement critiquée par les politiques croyant que le mandat de cinq ans du président Jovenel Moïse arrive à terme dimanche 7 février 2021.

«Le parlement retiré, le président dirige par décrets. Ce, en alimentant un désaccord croissant au sein de la population. Celle-ci, qui, selon Washington, mérite d’avoir le droit d’élire ses dirigeants et de restaurer les institutions démocratiques en Haïti ».

Cependant, les États-Unis  maintiennent que le régime actuel haïtien doit faire preuve de retenue dans ses prises de décrets.  M. Price  est du côté de la restauration et  du bon fonctionnement de la’ démocratie en Haïti.

L’acceptation par Washington du calendrier électoral de Jovenel. Moïse est un défi énorme  pour certaines structures de la société civile haïtienne et politique. Ces dernières se sont soulevées contre le bureau local des Nations Unies solidaire à l’actuel chef de l’État Haïtien, en offrant un appui technique et logistique à ses projets d’élections.

Auteur : Mikélo ALCIMAT, journaliste

Contact : (+509)38805023

[email protected]

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page