Le CSPJ exige la mise en liberté sans tardée du juge Yvickel Dabrézil

Dans d’une note de presse le Lundi 8 février 2021, le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire(CSPJ) exige aux autorités la libération illico et sans conditions du juge Yvickel Dabrézil, appréhendé le dimanche 7 février 2021, suspecté d’un complot contre la sûreté intérieure de l’État à Tabarre (Habitation Petit Bois).

Le CSPJ dit condamner avec la dernière rigueur l’arrestation arbitraire et illégale, dans la nuit du 6 au 7 février, du Magistrat Yvickel Dabrézil, Juge siégeant à la Cour de Cassation.

«Instance constitutionnelle et légale chargée de l’administration et du contrôle du Pouvoir judiciaire, ledit Conseil exige la libération immédiate et sans condition du Juge Yvickel Dabrézil qui se trouve, d’ailleurs, dans la catégorie des fonctionnaires paisibles par devant la Haute Cour de Justice selon les prescriptions de l’Art 185 et suivant de la Constitution haïtienne, amendée le 9 mai 2011 », lit-on dans cette note du CSPJ.

Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, a dénoncé parallèlement les menaces de toutes sortes que subissent les magistrats du dit Conseil.

Auteur : Mikélo ALCIMAT, journaliste
Contact : (+509)38805023
[email protected]

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page