Gala-5-Secondes: Fantom fait marche arrière sur son ultimatum à cause de sa mère

La mère du rappeur FANTOM, intervient et recadre l’artiste suite à son opposition aux autorités étatiques après avoir été tabassé, perdu sa voiture et son précieux maillot GUCCI, pour avoir voulu à tout prix, aller dans un gala du gang 5 segonn.

FANTOM serait sorti de son ultimatum donné à l’État haïtien de lui restituer sa voiture et son maillot GUCCI en 24 heures sous menace de se transformer en bandit. Ce, sous la haute intervention de sa mère qui lui aurait conseillé de laisser la nature contrôler les choses.

« Manman chérie, tu es toujours présente dans ma vie. Tu me dis que je pourrais acheter une autre voiture étant donné que j’en ai plusieurs, ok, je laisse tomber », le message du rappeur sur sa page Facebook, tout en disant qu’on lui paiera tôt ou tard…

Rappe:
Les policiers du SWAT ont fait incursion chez le rappeur haïtien, FANTOM dans la soirée du mardi 8 mars, où plusieurs d’autres artistes dont l’auteur du hit « Men l’ap fè san » Mechans-T, se sont réunis en vue de partir ensemble vers village-de-Dieu pour honorer un contrat avec les membres du groupe armé dénommé « 5 segonn ».

Les policiers qui participaient à cette opération musclée à la rue Nicolas (Port-au-Prince), fief du célèbre groupe Baricad Crew, où réside le rappeur FANTOM. Ils l’ont frappé, déchiré son maillot, à en croire les dires de l’artiste sans même lui parler.

Selon les informations, Fantom n’avait pas obéi à la Police ordonnant de ne pas s’y rendre. Malgré tout, le rappeur a pris sa voiture puis est parti en direction du Village-de-Dieu, en franchissant le périmètre de sécurité établi par les forces de l’ordre, les policiers ont tiré en direction du véhicule suspect de Fantom, sa voiture a été renversée. En rébellion, le rappeur a failli laisser sa peau.

Des sources dignes de foi informent à notre rédaction que les autorités policières ont suivi la fréquence de conversations téléphoniques entre Fantom et le chef de gang Manno préparant l’arrivée des artistes.
La Police aurait eu une fausse alerte que le bandit Manno allait accompagner Fantom pour se rendre à Village-de-Dieu.

Auteur : Mikélo ALCIMAT, journaliste
Contact : (+509)38805023
[email protected]

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page