« Je ne suis pas membre du groupe Fantôme 509 », se défend le policier Louis Ludner cité dans un avis de recherche

Recherché par les autorités policières parmi des membres du groupe Fantom 509, le policier Louis Ludner se retire de la liste et dit n’être pas membre du groupe des policiers de Fantom 509.

Le policier Louis Ludner, attaché au commissariat de la commune de Côte-de-fer, dit apprendre avec stupéfaction que son nom est inclus dans la liste des policiers du groupe Fantôme 509 et recherchés activement par la Par la Police.

Alors que dit-il, qu’il est souvent sur son poste au moment où le groupe Fantom 509 opère dans les rues de la Capitale. Comment se fait-il que son nom soit ajouté aux membres des fantômes 509 activement recherchés par la PNH.

En effet, le Policier Louis Ludner croit tout simplement que les autorités policières ont commis de grave erreur en lui plaçant aux côtés du groupe Fantom 509 lequel il n’est pas membre, s’est-il défendu.

Il dit attendre la rectification des autorités policières, et prêt à éclaircir pour les responsables concernant son nom qui s’affiche parmi les recherchés du groupe Fantom 509.

Auteur : Mikélo ALCIMAT, journaliste
Contact :(+500)38805023
[email protected]

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page