Le Président de la République de retour au pays, après son voyage en Equateur et au Mexique

Publié par:

Sujet:

Le Président de la République de retour au pays, après son voyage en Equateur et au Mexique Quand l'info évolue !

Port-au-Prince, Jeudi 25 Mai 2017: Le Président Jovenel Moïse, est de retour au pays, ce Jeudi 25 Mai, après un séjour de deux jours en terre étrangère : d’abord en Equateur pour assister à l’investiture de son nouveau Président, M. Lenin Moreno ; ensuite au Mexique, au 5e Sommet de la Plateforme Globale pour la réduction des risques et désastres.

Le Président de la République de retour au pays, après son voyage en Equateur et au Mexique

Au cours d’un point de presse donné à son arrivée au Salon diplomatique de l’Aéroport International Toussaint Louverture, le Chef de l’Etat est revenu sur ses nombreuses rencontres et activités officielles en Equateur et au Mexique.

En Equateur, en marge de l’investiture de Son Excellence Monsieur Lenin Moreno, le Président Jovenel Moïse a eu une rencontre bilatérale de haut niveau avec le Premier Vice-président de la République de Cuba, M. Miguel Díaz-Canelur, sur des questions liées à la coopération technique pour la construction de réservoirs qui devront servir à accroître la production agricole.

« Cuba a promis d’envoyer des ingénieurs agronomes en Haïti qui travailleront avec nos techniciens haïtiens au niveau de la constructions des infrastructures agricoles, mais aussi dans la réalisation de diverses études sur les réservoirs agricoles », a affirmé le Chef de l’Etat.

Les discussions ont porté sur l’établissement de relations commerciales solides entre les deux pays, le renforcement de la coopération médicale notamment dans le domaine de la gestion des hôpitaux et la poursuite du programme de bourses d’études dans les domaines de l’agriculture, de la médecine vétérinaire et de la pêche.

Au Mexique, le Président de la République a participé, aux côtés de plusieurs Chefs d’Etat étrangers, à diverses discussions dans le cadre du 5e Sommet de la Plateforme Globale pour la réduction des risques et désastres. Le Chef de l’Etat a profité de l’occasion pour exprimer l’intérêt accordé par Haïti à l’organisation de cet événement majeur des Nations Unies pour la région.

« Cet événement nous offre un espace idéal pour présenter le bilan des dégâts causés par les catastrophes naturelles au cours des dix dernières années, tant en termes de pertes en vies humaines qu’en pertes économiques », a souligné le Président Jovenel Moïse, tout en insistant sur l’importance d’un tel sommet dans l’élaboration et l’adoption de politiques visant la réduction considérable des risques de désastres naturels et les pertes économiques.

En marge de ce Sommet, à Cancun (Mexique), le Chef de l’Etat, accompagné du Ministre de l’Intérieur, M. Max Rodolphe Saint Albin, a eu une rencontre bilatérale avec le nouveau Président mexicain, M. Enrique Pena Nieto. Les deux Chefs d’Etat ont d’abord discuté sur des questions liées à l’immigration, notamment sur la situation des immigrants haïtiens sur la frontière américano-mexicaine. Le Chef de l’Etat a plaidé pour la régularisation de la situation de ces citoyens haïtiens, afin qu’ils puissent travailler au Mexique ; ensuite, sur le renouvellement des bourses d’études octroyées par le Gouvernement mexicain aux Haïtiens et l’octroi d’autres bourses dans des domaines spécifiques tels que la Géologie, les études du sol, etc.

Le Président de la République a aussi souligné la nécessité de réactiver la coopération entre les secteurs privés haïtien et mexicain, notamment dans les domaines de l’agro-industrie, de la transformation de produits agricoles et de la production de légumes ; enfin le renforcement de la coopération du Mexique avec le secteur public dans les domaines du développement durable.

Face au malentendu existant entre le patronnât et le syndicat, le Président de la République a conclu en appelant tous les secteurs liés à l’emploi, au dialogue. « Seul le dialogue peut résoudre le problème du salaire minimum », a insisté le Chef de l’Etat qui appelle de ce fait le Conseil Supérieur des Salaires (CSS) à se prononcer sur la question.

« L’Etat est en train de prendre des dispositions au niveau des parcs industriels pour répondre à des besoins urgents en terme d’accompagnement des ouvriers (subvention de la nourriture, assurance maladie, transport) », a terminé le Président Jovenel Moïse, tout en invitant tous les secteurs vitaux de la nation à travailler ensemble en vue de la stabilité politique, premier des biens publics.

-FIN-

RELIRE:

Le Président de la République de retour au pays, après son voyage en Equateur et au Mexique

Article précedent

Participation du Président Moïse à la cérémonie de pose de première pierre des travaux d’expansion de la zone franche de Lafito

Article suivant

Roro a été embastillé, sauvé de justesse, il est bien vivant