L’ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov tué par balle lors d’une attaque armée à Ankara.

L’ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, a été tué par balle, lundi 19 décembre, lors d’une attaque armée à Ankara, a fait savoir le porte-parole du ministère des affaires étrangères russe. Le diplomate avait été transporté à l’hôpital, mais il a succombé à ses blessures. Trois autres personnes au moins ont été blessées.

« Il s’agit d’un acte terroriste » , a annoncé la porte-parole du ministère russe des affaires étrangères, Maria Zakharova. L’attaque n’a toutefois pas été revendiquée pour le moment.

L’ASSAILLANT A ÉVOQUÉ ALEP ET LA SYRIE

Un homme a ouvert le feu sur le diplomate alors qu’il visitait une exposition d’art dans la capitale turque.

« Pendant que l’ambassadeur faisait un discours, un homme grand, portant un costume, a tiré d’abord en l’air puis a visé l’ambassadeur » , a raconté à l’Agence

France-Presse Hasim Kiliç, correspondant du quotidien Hurriyet à Ankara. Il aurait ensuite demandé aux personnes présentes de quitter la salle. Des commandos des forces spéciales arrivées sur place un peu plus tard ont tué l’assaillant, selon les médias turcs.

Selon la presse turque, l’homme avait réussi à franchir les contrôles en exhibant une « carte de policier » . Il aurait prétendu être le garde du corps du diplomate. « L’assaillant est de la police » , a annoncé sur son compte Twitter le maire d’Ankara, Melih Gökçek.

Le site Russia Today a diffusé cette photo de l’ambassadeur, en poste en Turquie depuis 2013, juste avant l’attaque :

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on peut voir le tireur abattre l’ambassadeur dans le dos puis déclarer en arabe des paroles de chant djihadiste : « Nous sommes ceux qui avons voué allégeance à Mohamed pour le djihad jusqu’à notre dernière heure » . Avant de

menacer, en turc : « N’oubliez pas la Syrie, n’oubliez pas Alep. Tant que les habitants n’y seront pas en sécurité, vous ne le serez pas non plus.>>

Afficher plus