Actualités

Suspension des permis de port d’armes à feu

APERÇU :

Dans communiqué, le Ministère de la justice et de la securité publique (MJSP) annonce la suspension provisoire des permis de port d’armes à feu, sur tout le territoire national, du mardi 16 16 octobre à partir de 6:00 p.m. jusqu’au 19 octobre 2018 à minuit.

(Lecture à continuer plus bas)

Port-au-Prince, le 16 octobre 2018.- Dans communiqué, le Ministère de la justice et de la securité publique (MJSP) annonce la suspension provisoire des permis de port d’armes à feu, sur tout le territoire national, du mardi 16 16 octobre à partir de 6:00 p.m. jusqu’au 19 octobre 2018 à minuit.

“Tout permis de prendre d’armes à feu est considéré, en cette circonstance, comme un permis de détention d’armes à feu dans les limites du domicile du citoyen qui en est le détenteur, conformément aux articles 268-1 et 268-2 de la constitution”, indique le communiqué.

À cet effet, les forces de l’ordre et les autorités judiciaires sont les seules autorisées à circuler, durant cette période, avec leurs armes réglementaires et de service. En conséquence, le DG de la PNH prendra les mesures appropriées en ce qui à trait au comportement du personnel policier, notamment ceux qui sont détachés auprès des officiels de l’Etat et des collectivités territoriales.

De même les agences privées de sécurité poursuit le communiqué, sont invités à adopter les dispositions nécessaires afin d’éviter que leur personnel ne circule avec leurs armes de service lors des revèles.

Ce communiqué portant la signature du Ministre Jean Roudy Aly, mentionne que la PNH et les Parquets de la République ont été instruits afin de servir avec la dernière rigueur contre les contrevenants à cette mesure, en les appréhendant et en les poursuivant conformément à la constitution, au code pénal et aux lois de la République.

Ces décisions sont annoncées tandis que le 17 octobre 2018 s’annonce désastreux pour le pays, tenant compte des différentes déclarations intimidantes et menaces faites par certains opposants du pouvoir et des fauteurs de troubles.

Constant Haïti avec Le Médiateur

Copy link Steven Benoît demande au président Jovenel Moïse de démissionner

Suggérez une correction

Une erreur dans l'article ? veuillez nous en informer, votre collaboration sera bien reçue. E-mail

FAIRE UN DON PAR MonCash

Notre journal est indépendant, si vous souhaitez supporter notre travail et le journalisme indépendant, vous pouvez le faire par le service MonCash de la Digicel au (+509) 36 45 70 54. Vous pouvez également faire une recharge avec des minutes Digicel comme vous pouvez.
Bouton retour en haut de la page