ActualitésÉtats-Unis

République dominicaine: «Haïti est un pays non viable et nous devons contrôler la frontière», affirme un leader dominicain

Suivre @ConstantHaiti sur twitter

Suivre @Constant Haïti sur Twitter.

Suivre Constant Haiti sur Facebook

Aimez notre pageFacebook pour recevoir nos dernières nouvelles.

Suggérez une correction

Y a-t-il une erreur dans l'article ? écrivez-nous par WhatsApp ou vous pouvez envoyer un E-mail

Le pré-candidat présidentiel du Parti Révolutionnaire Moderne (PRM), Luis Abinader, a déclaré qu’Haïti est aujourd’hui un pays non viable et que le gouvernement dominicain doit contrôler la frontière.

« Si nous avons une armée pour ce qu’est cette armée, nous ne nous attendons pas à une invasion des États-Unis ou nous ne nous attendons pas à une invasion du Venezuela, ce que nous avons, c’est de contrôler la frontière, ce qu’il faut maintenant dire clairement, c’est que Haïti est aujourd’hui un pays non viable, a dit Abinader aux journalistes.

Il a appelé la communauté internationale à être responsable de la situation en Haïti et pas seulement de la République dominicaine qui doit supporter tous les problèmes de cette nation.

Ces déclarations de Luis Abinader ont été faites avant que Milagros Ortiz Bosch ne soit présentée comme la personne qui dirigera un projet intitulé « United for Change ».

République dominicaine, 13 février 2019.

Constant Haïti

Suggérez une correction Y a-t-il une erreur dans l'article ? écrivez-nous par WhatsApp

SOUMETTRE UN TEXTE Vous êtes témoin d'un événement, vous avez produit une analyse que vous souhaitez partager ? écrivez-nous par WhatsApp

FAIRE UN DON PAR MonCash Notre journal est indépendant, si vous souhaitez supporter notre travail et le journalisme indépendant, vous pouvez le faire par le service MonCash de la Digicel au (+509) 36 45 70 54.

Suivre @Constant Haïti sur Twitter et Facebook pour recevoir nos dernières nouvelles.

Bouton retour en haut de la page