Culture

Cap-Haïtien: sans Sweet Micky de Michel Martelly, le carnaval continue

Au Cap-Haïtien, le comité organisateur du carnaval décide de poursuivre et clôturer les festivités, en dépit de l’incident regrettable survenu au passage du char de Sweet Micky, lundi soir. 

Sweet Micky n’est plus au carnaval du Cap-Haïtien. Le comité organisateur maintient les festivités carnavalesques prévues pour ce mardi 25 février 2020, ce en dépit des incidents et des blessés par balles enregistrés la veille, dans la Cité christophienne au passage du char de Michel Martelly dit Sweet Micky. 

Pour la réussite de ce dernier jour gras, « la police va assumer ses responsabilités. Elle va normalement sécuriser le parcours », a indiqué le président du comité organisateur Luly Ménard. Il précise que pour ce dernier jour, ils vont revenir au parcours habituel passant par la rue 18, Rond-Point Samarie, rue 24, avant de clôturer le défilé sur le Boulevard.

Anbyans, Bèl Look, Frèfrè Band, Tropicana et Septen, sont les groupes retenus pour la clôture de ces festivités qui coïncident avec l’anniversaire des 350 ans de la fondation de la ville du Cap-Haïtien et des 200 ans de la commémoration de la mort du roi Henri Christophe.


Bouton retour en haut de la page