Sports

Et si l’on remontait ?: La Coupe caribéenne 2007, une vraie source de motivation !

APERÇU :

L’année 2007 reste l’une des plus belles de l’histoire du football haïtien. Avec le Cubain Luis Armelio García aux commandes, le Onze national remporta la Coupe Caraïbe des nations en 2007 sous le nez des Trinidadiens, dépassés chez eux. Mais qui se souvient du parcours qualificatif non sans peine des Grenadiers et les derniers matchs …

(Lecture à continuer plus bas)

L’année 2007 reste l’une des plus belles de l’histoire du football haïtien. Avec le Cubain Luis Armelio García aux commandes, le Onze national remporta la Coupe Caraïbe des nations en 2007 sous le nez des Trinidadiens, dépassés chez eux. Mais qui se souvient du parcours qualificatif non sans peine des Grenadiers et les derniers matchs de barrage face aux Bermudes ?

Pour se qualifier pour la Coupe caribéenne 2007, Gabard Fénelon et ses partenaires avaient dû cravacher. S’ils ont marqué les esprits au premier tour, ils étaient mal barrés lors de la seconde phase de la campagne qualificative. Placés dans une poule en compagnie de Cuba, Suriname et Martinique où les deux premiers auront eu leur ticket pour le tournoi régional, les Grenadiers finissaient 3es. Ils avaient été battus par les Cubains (2-1) malgré un but de Fritzson Jean-Baptiste, et par les Martiniquais (1-0) le 10 novembre 2006. Pour leur dernière sortie, les coéquipiers de Bruny Pierre Richard avaient compris qu’une défaite les priverait de la compétition puisque l’adversaire, le Suriname, comptait également zéro point mais avec une différence de but inférieure. Le match s’est déroulé le 12 décembre 2006 au Stade d’Honneur de Dillon. Vangelino Sastromedjo croyait avoir qualifié son pays en marquant à la 75e minute de jeu, mais Jamil Jean-Jacques a remis les pendules à l’heure sur pénalty (78e). La réalisation du joueur de Miami FC a aidé Haïti à arracher le point du nul, de quoi terminer à la 3e place derrière l’équipe cubaine et celle de la Martinique. Étant donné qu’il y avait 3 groupes de 4 nations, les 3es allaient batailler pour le dernier billet.

Les Bermudes et la République dominicaine ont été les adversaires du Onze national en barrages. Mais les voisins dominicains avaient déclaré forfait. Finalement, les Grenadiers allaient affronter les Bermudiens en deux rencontres, disputées toutes au Stade Ato Boldon en terre trinidadienne.

Le 7 janvier 2007, l’équipe haïtienne domina les Bermudes (2-0) avec des buts d’Eliphène Cadet (9e) et Roody Lormera (72e). 2 jours plus tard, elle a fait mieux en gagnant (3-0) avec, cette fois, un doublé d’Eliphène (25e et 90e+2) et une réalisation d’Alexandre Boucicaut (63e). Il faut noter la bonne performance de la défense en dépit de la blessure de Bruny Pierre Richard à la 72e minute, remplacé avantageusement par Parnel Guerrier du Victory. Cette 2e victoire, marquée par les parades de Gabard Fénelon et surtout un pénalty stoppé (87e), a validé le billet de la sélection nationale pour la Coupe Caribéenne. Et la suite appartient à l’histoire…

Le 23 janvier 2007 au Stade Hasely Crawford de Port of Spain, les Grenadiers ont soulevé le trophée sous le nez des Trinidadiens qui les avaient battu en phase de groupe (3-1). Encore une performance remarquable de Gabard Fénelon, un gardien qui a marqué l’histoire de la sélection, mais c’était l’exploit de toute une équipe déterminée. À noter, Alexandre Boucicaut et Brunel Fucien ont frappé les filets ce soir-là (victoire 2-1) et le titre de meilleur joueur de la compète a été attribué à notre capitaine, Bruny Pierre Richard.

Pour plus de détails, allez lire le numéro précédant de la rubrique : https://haititempo.com/et-si-lon-remontait-en-2007-sous-le-nez-des-trinidadiens-la-selection-haitienne-sest-hissee-jusquau-toit-de-la-caraibe/

L’article Et si l’on remontait ?: La Coupe caribéenne 2007, une vraie source de motivation ! est apparu en premier sur Haiti-Tempo.

Suggérez une correction

Une erreur dans l'article ? veuillez nous en informer, votre collaboration sera bien reçue. E-mail

FAIRE UN DON PAR MonCash

Notre journal est indépendant, si vous souhaitez supporter notre travail et le journalisme indépendant, vous pouvez le faire par le service MonCash de la Digicel au (+509) 36 45 70 54. Vous pouvez également faire une recharge avec des minutes Digicel comme vous pouvez.
Bouton retour en haut de la page