Insécurité

Quelles sont les causes de la fédération des gangs armés en « G9 en famille et alliés » ? Comment résoudre ce phénomène ? Me Camille Leblanc fait le point 

L’ancien ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Me Camille Leblanc affirme ce lundi 13 juillet 2020 que le phénomène de la fédération des bandits armés n’est pas seulement un problème juridique. Selon lui, c’est l’absence de l’État dans les quartiers défavorisés pour répondre aux besoins de la Population qui permet cette situation de banditisme.

Quelles sont les causes de la fédération des gangs armés en « G9 en famille et alliés » ? Comment résoudre ce phénomène ? Me Camille Leblanc fait le point 

Quand l’État n’est pas présent dans les quartiers où se trouvent des personnes vulnérables pour répondre à leurs droits. Il va y avoir des jeunes qui ne vont pas à l’école. Par conséquent, ils sont disponibles pour autre chose, explique Me Camille Leblanc.

« Parfois c’est le pouvoir exécutif qui renforce l’emprise des bandits. Prenons le cas de Jimmy chérisier dit Barbecue qui était recherché par la police à partir d’un mandat d’amener, pourtant celui-ci accompagnait des agents de police lors d’une distribution des kits alimentaires à Delmas, souligne l’avocat. Lorsqu’il n’y a pas de démarcation, de barrières entre les délinquants et les dirigeants, nous sommes vraiment en présence d’un problème sérieux », fait-il savoir.

CAUSES DES GANGS ARMÉS

Premièrement, la cause fondamentale est l’affaiblissement de l’État en permanence par les organisations non gouvernementales(ONG), qui remplacent l’État haïtien et créent les bidonvilles, ceci, pendant les vingt dernières années, soutient Me Leblanc tout en précisant que les bidonvilles dont canaan sont créés par les ONG. Ensuite, le fait que des incompétents, des incapables dirigent l’État, le travail est achevé, poursuit-il.

Maintenant, les gangs armés exigent une reconnaissance légale de la part de l’État prétextant d’être une association, mentionne le professionnel de Droit. Comment peut-on parler d’association avec des gens armés qui créent la terreur, se questionne t-il.

PROPOSITIONS POUR RÉSOUDRE LE PROBLÈME

D’après, Me Camille Leblanc, pour contrecarrer la prolifération des gangs, il faut réconcilier l’État avec ces localités réputées zones de non droit. Il poursuit en conseillant aux autorités étatiques d’organiser des opérations policières dans ces endroits afin de désarmer les bandits en apportant parallèlement et obligatoirement des changements aux conditions de vie des habitants de ces zones dans le respect de la loi. « Sans répondre aux besoins des personnes vivant dans ces lieux, les opérations de police seront sans effet car les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets », indique l’ancien titulaire du MJSP.

L’ancien garde des sceaux de la République continue en déclarant que l’État actuel ne peut pas parler de ces genres de choses car les représentants sont trop malhonnêtes. Les dirigeants sont dépourvus de crédibilité, tout le monde sait tout. Ils sont inclus dans trop de dossier. Publiquement, tout le monde sait qu’ils prônent que de la délinquance, martèle Me Camille Leblanc.

Des dirigeants connus pour des malversations ne sont pas traduits par devant la justice voire des bandits, laisse entendre l’homme de loi.

Nous devons être d’accord que le pays n’est pas en train d’être dirigé. L’international impose des gens à la tête du pays pour ses intérêts, soutient Me Camille Leblanc.

« L’éducation, la santé, l’environnement et autres ne concernent personne. Les deux prochains droits fondanentaux que les étrangers vont nous imposer vont être la prostitution infantile et l’homosexualité. La personne qui ne sera pas d’accord méritera d’être emprisonnée, prédit-il.

Evens CARRIÈRE, Journaliste©
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: [email protected]

Voir aussi: Frantz IDERICE DG de la CAS est un membre du gang G9 de Jimmy Chérisier dit Barbecue, révèle Pierre Espérance

RELIRE:

Quelles sont les causes de la fédération des gangs armés en « G9 en famille et alliés » ? Comment résoudre ce phénomène ? Me Camille Leblanc fait le point 

Bouton retour en haut de la page

Vous utilisez un bloqueur de publicités - Ad Blocker

Les publicités nous permettent de vous servir gratuitement et en toute indépendance. Merci de désactiver votre application Ad Blocker pour lire l'article.