Justice

La DCPJ doit auditionner le Premier ministre Joseph Jouthe, selon Me Robinson Pierre-Louis sur l’assassinat de Me Monferrier Dorval

Le secrétaire général du Barreau de l’ordre des avocats de Port-au-Prince Me Robinson Pierre-Louis, fustige le comportement du chef du gouvernement pour ses déclarations dans les médias qui sèment la confusion dans l’opinion publique. Les enquêteurs doivent audiotionner le Premier ministre Joseph Jouthe qui chercherait à brouiller les pistes de l’enquête judiciaire concernant l’assassinat de l’ex Bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince Me Monferrier Dorval, soutient Me Pierre-Louis.

Le chef du gouvernement, Joseph Jouthe brouile les pistes à un possible résultat favorable aux proches de Me Monferrier Dorval ainsi qu’aux différents Bâtonnats dans le pays qui espèrent trouver Justice pour l’éminent professeur de droit constitutionnel lâchement abattu dans la soirée du 28 août 2020, a fait remarquer Me Robinson Pierre-Louis, sécretaire général du Barreau de Port-au-Prince.

En fait, les différentes prises de paroles du Premier ministre Joseph Jouthe se rapportant à l’assassinat du Bâtonnier sont prêtées à équivoque, plus particulièrement celle ayant occasionné à la sortie de prison des cinqs policiers de l’Unité Départementale de Maintien D’ordre (UDMO) samedi dernier, moins de deux heures après que le chef du CSPN a déclaré qu’ils n’ont rien à voir au meurtre du Professeur Monferrier Dorval à Pèlerin, commune de Pétion-Ville. Ce qui sous-entendrait que le Premier ministre Jouthe connaît déjà les coupables de l’acte survenu sur l’ancien Bâtonnier Monferrier Dorval.

Alors que ces policiers placés pour surveiller la scène du crime ont été arrêtés, suite à la vandalisation de la maison du Bâtonnier, dans le cadre d’une enquête pouvant aider à dépister les auteurs de cet acte odieux.

Pour Me Robinson Pierre-Louis, secreraire général du Barreau de L’Odre des Avocats de la capitale, Joseph Jouthe serait très important pour la poursuite de l’enquête. Il appelle en conséquence à l’audition du chef du gouvernement par les enquêteurs de la DCPJ. « Le chef du gouvernement doit être entendu par les enquêteurs comme tout le monde», a-t-il prononcé.

Auteur: Mikélo ALCIMAT ( Rédacteur-Présentateur-Reporter)

Contacts:(+509)38805023/42002766

[email protected]

Relire :

La DCPJ doit auditionner le Premier ministre Joseph Jouthe, selon Me Robinson Pierre-Louis sur l’assassinat de Me Monferrier Dorval

Bouton retour en haut de la page