Accueil Politique

Ingérence politique: Nou Pap Domi recadre l’Ambassade américaine

Le collectif Nou Pap Domi (NPD) critique le comportement insolidaire et de mépris des États-Unis à l’égard de la République d’Haïti à ces moments de crises généralisées. Le Collectif rappelle aux officiels Américains le respect des accords du congrès de vienne ratifié par Haïti, et leur demande de se limiter dans les affaires internes du pays.

Le Collectif Nou Pap Domi qui réagit aux tweets de l’Ambassade américaine en Haïti menaçant tous ceux qui sont opposés à la réalisation des prochaines élections dans le pays, croit que les États-Unis prône une démocratie inversée en Haïti. C’est-à-dire une démocratie qui est contraire à celle mise en pratique à Washington.

Les États-Unis encouragent un régime anti-démocratique, corrompu, qui n’est pas transparent, soutient le collectif. « Il ne peut y avoir des élections libres et honnêtes avec un tel régime, qui d’ailleurs est illégitime, rejeté par l’ensemble de la population et qui s’en prend aux institutions étatiques», a-t-il détaillé.

NPD condanme la position officielle des Etats-Unis sur les questions électorales d’Haïti, un peuple considéré comme un modèle démocratique. À un moment où les citoyens Haïtiens connaissent des jours difficiles et inquiétants, le collectif dit attendre plus des Etats-Unis.

« Nous aurions attendu que ces menaces et pressions proferées par les Américains aillent à l’encontre des artisans de la violence et de l’insécurité dans le pays. Aux dillapidateurs des fonds petroCaribe. Qu’elles exigeraient plutôt justice pour les victimes des différents massacres, regrette le collectif Nou Pap Domi.

Nou pap domi a en effet, informé les États-Unis qu’ils sont également avec la complicité des gens corrompus et apatrides responsables de cette politique deux poids et deux mesures qui s’opère actuellement dans le pays.

Le collectif a par conséquent, invité la population haïtienne de rester ferme sur sa position et de ne pas se laisser troubler par ces faux amis qui veulent leur garder dans une situation de précarité aiguë.

Auteur: Mikélo ALCIMAT ( Rédacteur-Présentateur-Reporter)

Contacts:(+509)38805023/42002766

[email protected]