Accueil Politique

Guylande MÉSADIEU et Anthonal Mortimer exclus du parti «Rasin Kan Pèp la»

Le parti Rasin Kan Pèp la n’a pas de membre au nouveau Conseil électoral provisoire (CEP), avait expliqué le porte-parole de cette structure, Camille Charlmers suite à la publication de l’arrêté nommant les nouveaux membres du Conseil.

Mme Guylande MÉSADIEU nommée au nouveau conseil électoral provisoire n’est plus membre du parti politique KAN PÈP LA , a repliqué le porte parole Camille Charlmers.

Le parti politique de gauche dénommé «Rasin KAN PÈP LA» n’a pas de rapport ni de prêt ni de loin à la constitution du CEP fraîchement nommé. Une précision aux rumeurs faisant croire que la représentante du secteur Droits Humains serait membre du parti.

Mme. Guylande MÉSADIEU depuis quatre ans ne participe pas dans les réunions et activités du parti, a fait savoir l’un des dirigeants de KAN PÈP LA. « Elle n’est plus considérée depuis lors comme membre du parti», a tranché l’économiste Camille Charlmers.

En effet, le parti « Rasin Kan Pèp la » annonce l’exclusion des militants des droits Humains, Antonal Mortimer et Guylande Mésadieu, respectivement Co-directeur du Collectif Défenseurs Plus et Responsable de la Fondation Zanmi Timoun. Cette décision a été prise, suite au choix de Guylande Mésadieu pour représenter le secteur des droits humains au nouveau Conseil Électoral Provisoire (CEP). Le directoire de cette formation politique considère cet acte comme une trahison à la vision idéologique de l’organisation politique Rasin Kan Pèp la.

Auteur: Mikélo ALCIMAT ( Rédacteur-Présentateur-Reporter)

Contacts:(+509)38805023/42002766

[email protected]