Accueil Politique

Le Secteur démocratique et populaire rejette le nouveau CEP de Jovenel Moïse

Suite de la publication de l’arrêté présidentiel nommant les nouveaux membres du CEP, Me. André Michel porte-parole du secteur démocratique et populaire a réagit. « Le nouveau CEP est illégal et inconstitutionnel», déclare-t-il.

Ce CEP avec le président de la République Jovenel Moïse, sera démantelé avant même le 7 février 2021, si l’on croit les propos du porte-parole du secteur dit Démocratique et Populaire. « Nous avons rejeté du revers de main au nom de toute l’opposition politique cette décision de Jovenel Moïse de constitiuer un nouveau Conseil Électoral Provisoire avec neuf membres du PHTK» a-t-il dénoncé.

Le pays marche tout droit vers une transition politique, a lâché, Me André Michel, qui promet la mobilasation comme outil inéluctable pour renverser le pouvoir en place.

Auteur : MikéloALCIMAT
(Rédacteur-Présentateur-Reporter).
Contacts: (509)38805023/4200276

[email protected]

LIRE AUSSI>>  L’arrêté formant le nouveau CEP est illégal et inconstitutionnel. Il doit être combattu politiquement, intellectuellement et juridiquement. Me Bernard Gousse