La BRH dispose un fonds de soutien pour les coopératives d’épargne et de crédit

La banque de la République d’Haïti (BRH) dispose actuellement un fonds de soutien pour les coopératives d’épargne et de crédit. C’est ce qu’informe le Gouverneur de la banque centrale, Jean Baden Dubois, ce mercredi 23 septembre 2020. Les bénéficiaires de ces fonds doivent remplir certaines formalités bien définies, précise le numéro 1 de la BRH.

L’importance des caisses populaires dans le monde et en Haïti n’est plus à démontrer, fustige Jean Baden Dubois, dès ses premiers propos. « Il existe 1 164 000 de sociétés environ de manière générale pour une collecte de 17,7 milliards de gourdes à peu près et 8, 6 milliards de gourdes de prêts, indique le titulaire de la BRH ».

Jean Baden Dubois enchaine en soutenant que le secteur des coopératives est un élément important dans l’activité financière. « Parmi les 17,7 milliards de gourdes collectées, l’Ouest n’est pas le département ayant permis à l’État de procurer plus de ce montant. C’est plutôt l’Artibonite avec une somme de 4,5 milliards de gourdes, explique le responsable de la première banque de la République, en ajoutant que l’Ouest vient en second lieu ».

Selon le gouverneur de la banque centrale, l’objectif du fonds de soutien aux coopératives est de renforcer leurs opérations en vue de les aider à mieux fonctionner. Les caisses en difficulté trouveront des fonds afin de les soutenir, tout en insistant sur la bonne gouvernance, rassure-t-il.

Des conditions strictes comme la gestion saine, la rentabilité, la qualité de fonctionnement et autres critères clairs et précis vont être exigés par la BRH aux intéressés à ce fonds aux fins d’analyse avant tout décaissement précise le gouverneur de la banque centrale, Jean Baden Dubois.

Evens CARRIÈRE, Journaliste©
Tel: (509) 37 05 00 12