Accueil Police

Libération du Policier Jean Pascal Alexandre

Jean Pascal Alexandre, membre de la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants(BLTS), arrêté
mi-mai 2020 pour attaque à main armée, tentative d’assassinat, destruction des biens publics, atteinte à la sûreté de l’État, est libéré ce vendredi 25 septembre 2020 par le juge instructeur Renor Regis, chargé d’instruire le dossier. selon l’un des avocats du policier, Me André Michel, le dossier est vide c’est pourquoi le juge d’instruction estime qu’il n’est pas nécessaire de garder Jean Pascal Alexandre en détention.

Le policier est auditionné aujourd’hui par le juge d’instruction Renor Regis. L’inculpé a bénéficié d’une liberté provisoire car l’instruction est toujours en cours. Celui-ci doit toujours rester à la disponibilité de la justice.

Jean pascal Alexandre a été accusé d’être membre du groupe
« Fantom 509 » qui a l’habitude de commettre un ensemble d’actes criminels et répréhensibles lors de ses mouvements de rue, selon les explications des autorités policières et judiciaires.

Durant le mois d’Août, la bande Fantom 509 a investi violemment plusieurs fois les rues de l’aire métropolitaine pour exiger la libération de plusieurs policiers. L’une de ses sorties est datée 13 septembre 2020 où les membres de ce groupe qui se revendiquent être des policiers exigeaient la libération sans condition des quatre policiers écroués au pénitencier national pour complice de vol de nuit, dans le cadre du dossier de l’assassinat de Me Monferrier Dorval. Suite à leur initiative, les quatre agents de l’UDMO ont été libérés dans moins de 24 heures.

LIRE AUSSI>>  Police: Avec violence, Fantom 509 réclame la libération de Jean Pascal Alexandre

De plus, Fantom 509 a appliqué la même stratégie pour exiger la libération de Jean Pascal Alexandre ; semer la pagaille dans les différents quartiers de la capitale, incendier des institutions publiques, des véhicules immatriculés service de l’État, entre autres.

La libération du policier Jean Pascal Alexandre est-elle une autre victoire pour Fantom 509 ?

En attendant la réponse à cette interrogation, il convient de souligner que le dossier n’est pas encore terminé. Il reste d’autres étapes selon l’un des avocats de l’inculpé, Me André Michel.

Evens CARRIÈRE, Journaliste
Tel: (509) 37 05 00 12