Accueil Justice

Grève des greffiers : l’ANAGH observe une trêve jusqu’ à 14 décembre prochain

Depuis le 28 juillet 2020, l’ensemble des greffiers du système judiciaire ont adopté un mouvement de grève en vue d’exiger de meilleures conditions de travail. Une situation qui paralyse le fonctionnement de la justice haïtienne.

L’association nationale des greffiers haïtiens (ANAGH), informe ce mercredi 14 octobre 2020 à travers la presse qu’une trêve est observée pour une durée de deux mois, donc qui prendra fin le 14 décembre 2020. Cette période, explique l’un des responsables de l’ANAGH, Martin Ainé, est accordée pour évaluer la bonne foi du gouvernement en place pour satisfaire les revendications des greffiers.

Le dirigeant de l’association des greffiers remercie les différents regroupements du système judiciaire qui ont supporté le mouvement de revendication des greffiers dont RENAMAH, APM et autres. Il continue en dénonçant le non respect de l’accord du 3 novembre 2017 par le pouvoir exécutif.

Un ensemble d’initiatives poussent ces professionnels de droit à lever la grève, telles que : la fédération des barreaux d’Haïti (FBH) leur conseille de prendre une suspension provisoire, l’ANAMAH leur promet plusieurs séances de formation et l’ANAGH va rencontrer ce mercredi 14 octobre 2020 l’office de la protection de la citoyenne et du citoyen (OPC) qui joue le rôle de médiateur dans la crise et qui promet les greffiers des formations en droits de l’homme, détaille Martin Ainé.

« Le ministre promet d’adopter le statut des greffiers, d’augmenter les salaires, d’accorder la carte de débit ainsi que la carte d’assurance surtout qui va être livrée dans les jours qui viennent, fait-il croire, rapporte le responsable de l’ANAGH ».

Dès aujourd’hui, 14 octobre 2020, l’ANAGH demande à tous les greffiers de reprendre travail. Il rappelle que la trêve s’étend de 14 octobre 2020 à 14 décembre 2020. À cet intervalle si rien n’est fait, la grève va être reprise, prévient le dirigeant de l’association des greffiers.

Evens CARRIÈRE, Journaliste
Tel : (509) 37 05 00 12