Accueil Actualités

Fabrication Carte Dermalog : OCNH appelle la population à la désobéissance civile

Le coordonnateur général de l’organisation des citoyennes et citoyens pour une nouvelle Haïti(OCNH), Me Camille Occius a dénoncé le mercredi 14 octobre 2020, le blocage du dossier de la fabrication des cartes d’identification nationale(CIN) par la firme allemande Dermalog, qui ne respecte pas la loi. L’homme de loi poursuit en invitant la population à la désobéissance civile en vue de contrecarrer cette nouvelle pièce d’identité.

Lundi dernier, 12 Octobre 2020, le défenseur des droits de l’homme a adressé une requête au Doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Bernard Saint-Vil, pour lui demander un état d’avancement concernant la plainte déposée au cabinet d’instruction contre la fabrication de la carte Dermalog. Me Camille Occius justifie la démande. « Cette requête a été adressée au Doyen en vue d’avoir un état d’avancement du dossier, question de respecter la procédure légale, la loi ».

Cette plainte contre la corruption et l’illégalité de la fabrication des cartes d’identification nationale a été déposée le 16 juin 2020 par devant le cabinet d’instruction et le juge Matthieu Chanlatte a été désigné pour instruire l’affaire, a rappelé le Juriste.

« J’espère que Juge Matthieu Chanlatte ne va pas se comporter en juge de l’équipe en ne voulant pas faire avancer le dossier, a soutenu Me Camille Occius. De plus, il semblerait que l’affaire n’a pas reçu de suite au niveau du parquet, c’est-à-dire même le réquisitoire d’informer n’est pas encore donné pour commencer l’instruction », a-t-il poursuivi.

« Au niveau de l’OCNH, nous faisons appelle à la désobéissance car l’État ne peut pas faire violence à l’encontre des citoyens pour procurer une carte qui est illégale. En raison de son illégalité, nous invitons le peuple à la désobéissance, laisse entendre le coordonnateur général de l’organisation citoyenne pour une nouvelle Haïti(OCNH).

Evens CARRIÈRE, Journaliste
Tel: (509) 37 05 00 12