International

Élections vénézueliennes : l’OEA crie au scandale

L’organisation des États Américains (OEA), dans une décision en date du 9 décembre 2020, signée par 21 pays membre a rejeté le scrutin au Venezuela, organisé par le président Nicolas Maduro dimanche dernier. L’OEA accuse ce dernier de dictateur, qui consolide son régime.

Alors que le Mexique et la Bolivie sont opposés catégoriquement au projet de l’OEA d’indexer les élections législatives vénézueliennes, fautes de preuves. Vingt et un pays membre ont cependant voté la résolution de cette organisation régionale qui n’a pas reconnu Nicolas Maduro comme président et également la tenue de ses élections législatives.

Par ailleurs, le Nicaragua et l’Antigua, et Barbuda, et d’autres pays alliés de Nicolas Maduro ont fait abstention à la tenue de cette assemblée de l’Organisation des États Américains, qu’ils jugent incorrecte qui se fait à l’unique intention de punir le président Maduro. Selon ces pays, l’OEA n’a plus les regards sur le Venezuela de Nicolas Maduro, puisqu’il s’est retiré de l’organisation depuis 2019.

À rappeler que les élections législatives ont été réalisées le dimanche 6 décembre 2020, et ont été remportées largement par le parti au pouvoir.

Auteur : Mikélo ALCIMAT, journaliste@
Contacts : (+590)38805023/42002766
alcimatmikelo2@gmail.com

Mikélo ALCIMAT

Journaliste - rédacteur de Constant Haïti
Bouton retour en haut de la page