Justice

Les ordres de mise en liberté devront être validés par les commissaires du gouvernement, décide le MJSP

Le ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Me Rockefeller Vincent, dans une correspondance informe ce mardi 15 décembre 2020, les commissaires des dix-huit (18) juridictions des tribunaux de première Intance de revoir tous les ordres de libération avant leur exécution effective. La note serait inscrite dans la lutte contre le favoritisme judiciaire.

« Dans le souci d’établir un meilleur contrôle des centres carcéraux et des gardes à vue du pays, de prévenir toute forme de traitement de faveur dans les dossiers de détentions, les commissaires du gouvernement des Tribunaux de Première Instance (TPI) viseront tous les ordres de libération avant leur exécution », a décidé Me Rockefeller VINCENT.

Les commissaires des TPI de la République ont l’obligation d’informer à leur tour les greffes, les responsables des centres carcéraux et des gardes à vue de la décision du MJSP, conclut la correspondance.

Auteur : Mikélo ALCIMAT, journaliste
Contacts :(+509) 38805023/42002766
alcimatmikelo2@gmail.com

Mikélo ALCIMAT

Journaliste - rédacteur de Constant Haïti
Bouton retour en haut de la page