Police

Gang 400 Mawozo : avis de recherche contre Lanmò San jou et 2 autres membres

La Police nationale d’Haïti (PNH), émet des avis de recherche à l’encontre de trois membres du groupe armé « 400 Mawozo », dont le chef de file, Joseph Wilson dit « lanmò San jou », également Ronald ainsi connu et Azoukeng ainsi connu, communique à la population, le Porte-parole adjoint de l’institution policière, Garry Desrosier, ce lundi 28 décembre 2020, au cours d’une conférence de presse dans les locaux de la Direction centrale de la police judiciaire(DCPJ).

« N’importe quel citoyen qui est en mesure d’aider la police nationale à localiser ces bandits, ne doit pas hésiter à le faire », conseille Garry Desrosiers tout en présentant différentes photos des malfrats.

Les infractions reprochées à ces délinquants sont : assassinat, tentative d’assassinat, enlèvement, vol de véhicules, détournement de véhicules, entre autres, d’après les explications du Porte-parole.

L’inspecteur divisionnaire poursuit en soulignant qu’au cours de l’opération du 27 décembre 2020 dans la base du gang armé « 400 Mawozo », il y avait beaucoup d’échanges de tirs. Toutefois, la police a procédé à l’arrestation de 15 personnes et à la récupération de 4 véhicules Volés.

« Nous avons pratiquement exposé nos vies pour permettre à la population de retrouver leur calme », argue Garry Desrosiers.

IMAGE : Joseph Wilson dit Lanmò san jou, chef du gang 400 mawozo. Avis de recherche (POLICE)

« Le haut commandement de la PNH félicite tous les policiers qui ont participé à l’opération, laisse entendre la deuxième voix officielle de la police nationale. La PNH est déterminée pour respecter sa mission qui est de garder l’ordre public, continue-t-il ».

Gang 400 Mawozo : avis de recherche contre Lanmò San jou et 2 autres membres
Ronald ainsi connu, membre de kat san mawozo. Avis de recherche (POLICE)

Ces bandits, opérant à Croix-des-Bouquets, sont sur des centièmes de terre, et même des hectares de terre, ce qui oblige la police à avoir plus de moyens logistiques, explique le responsable de la PNH.

Tous les gangs vont être démantelés et les bandits seront arrêtés et déférés par-devant la justice, veut faire croire Garry Desrosiers.

Evens CARRIÈRE, Journaliste
Tel : (509) 37 05 00 12

Evens CARRIÈRE

Journaliste de Constant Haïti
Bouton retour en haut de la page