Justice

Les Magistrats lèvent leur grève, les greffiers vont en reprendre

Le président de l’association nationale des greffiers haitiens(ANAGH), Me Ainé Martin, annonce par voie de presse, dès le début de l’année 2021, la reprise de la grève des greffiers adoptée depuis juillet dernier. Selon l’homme de loi, ce nouvel arrêt de travail qui va commencer le 12 janvier 2021 sera suspendu jusqu’à ce que les revendications des greffiers soient satisfaites par le ministre de la justice et de la sécurité publique.

Me Ainé Martin argumente en racontant que le titulaire du MJSP avait promis de satisfaire en Octobre 2020, au cours de la rédaction du nouveau budget, certaines revendications des greffiers, hors le budget est adopté et rien n’est fait.

« Me Rockfeller Vincent avait promis d’accorder aux greffiers des cartes de débit, d’augmenter leurs salaires, de nommer les greffiers formés à l’EMA mais aucune de ces promesses est respectée », argue le président de L’ ANAGH en mentionnant que plusieurs tribunaux ne disposent pas de greffiers tels que, le tribunal de paix de Vallière, celui de Carrefour-Feuille, le tribunal de première instance d’Aquin, ainsi que celui de Miragoane.

« Ce n’est pas une nouvelle grève, c’est la reprise du mot d’ordre du 28 juillet 2020 qui va être effectuée le 12 janvier prochain, précise Me Ainé Martin. Une trêve a été observée du 14 Octobre au 14 décembre 2020. Toutes les rencontres organisées avec les greffiers, toutes les démarches faites par l’OPC, jouant le rôle de médiateur, auprès du ministre de la justice, de la Primature et autres autorités, ont été vaines, poursuit-il ».

Il y aura une cellule d’urgence dans tous les tribunaux durant quinze jours, afin de permettre aux magistrats d’effectuer des constats et autres travaux. Ce sera aussi un moyen d’attendre la réponse du ministre de la justice, indique l’avocat. Passé ce délai, toutes les portes seront fermées, précise-t-il.

Evens CARRIÈRE, Journaliste
Tel : (509) 37 05 00 12

Evens CARRIÈRE

Journaliste de Constant Haïti
Bouton retour en haut de la page