Politique

Haïti-Crise : l’opposition politique tâtonne encore sur la durée de la transition souhaitée

À moins d’un mois de la fin du mandat présidentiel de Jovenel Moïse, selon ses opposants politiques qui s’appuient sur l’article 143.1 de la loi mère du pays, fixer la durée de la période transitoire semble un peu plus enfoncer les leaders de l’opposition dans la divergence répétée.

Diverses propositions de sortie de crise sont placées autour d’une table de négociation par les classes politiques pro-opposants au régime en place. Ce, en vue de trouver un accord politique pour monter non seulement un gouvernement de transition au remplacement de Jovenel Moïse, mais également pour délimiter la longueur et le contenu de cet espace post-Jovenel.

Cependant, les désaccords sont encore détails, en ce qui concerne la durée de cette transition prônée, observe-t-on, parmi les dirigeants politiques qui espèrent voir le départ du chef de l’État, Jovenel Moïse, le 7 février 2021.

Si pour Jean-Charles Moïse, secrétaire général du parti politique « PITIT DESALIN », la durée de la transition doit être fixée pour 12 mois avec pour mission d’organiser les nouvelles joutes électorales pour renouveler les institutions étatiques, le secteur démocratique et populaire, prône de son côté 36 mois pour la durée de cette période transitoire, tant souhaitée.

IMAGE : Photo archives

À en croire, l’ancien sénateur Antonio CHERAMY, leader de MATRICE LIBÉRATION, sur cette question, les dirigeants de la transition auront besoin de temps pour accoucher leur projet et réaliser la feuille de route, entre autres, organiser le référendum populaire sur la Constitution, exécuter les différents procès, et les élections. Il serait, en ce sens, proche d’une période de 36 mois pour les temps post-Jovenel.

Deux approches qui, en effet, entravent davantage la possibilité de réussir cette impasse si jamais ils atteignent leur visé, sans clouer le pays d’un chaos créé par les différents groupes antagonistes politiques pendant toute la durée de la transition. Puisqu’ils sont divisés à la base sur un point essentiel, a-t-on constaté.

Auteur : Mikélo ALCIMAT, journaliste
Contacts : (+509)38805023/42002766
alcimatmikelo2@gmail.com

Le Gagneur

Journaliste | Expert en référencement web | SEO expert | Spécialiste WordPress | Trilingue.
Bouton retour en haut de la page