Police

SPNH : Abelson Gros Nègre démissionne, des membres auraient reçu de l’argent…

APERÇU :

Le Porte-parole du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH 17), Abelson Gros Nègre informe au comité dans une correspondance en date du 17 janvier 2021, avoir remis sa démission du syndicat. Une affaire d’argent reçu par des policiers du SPNH est à la base de sa démission, a-t-il révélé. Abelson Gros Nègre salue tout …

(Lecture à continuer plus bas)

Le Porte-parole du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH 17), Abelson Gros Nègre informe au comité dans une correspondance en date du 17 janvier 2021, avoir remis sa démission du syndicat. Une affaire d’argent reçu par des policiers du SPNH est à la base de sa démission, a-t-il révélé.

Abelson Gros Nègre salue tout le monde, des membres du SPNH aux militants qui ont toujours apporté leur soutien aux différents mouvements de protestation visant une meilleure condition de travail pour ses frères d’armes, il rappelle que date marquant l’existence du Syndicat jusque là : « 27 octobre 2019 première marche qui a donné naissance au SPNH-17, 17 novembre 2019 date de création SPNH-17, 17 février 2020 marche pacifique pour dire que les policiers ne participeront pas au carnaval tant que leurs enfants n’entreront pas en classe pour l’argent et le loyer de l’école , 7 septembre 2020 une marche contre l’insécurité où les policiers étaient plus heureux de nous donner du gaz au lieu de nous accompagner dans des revendications qui leur paraissaient bonnes, 17 janvier 2021 marche pacifique pour dire à l’état et au haut commandement de dire un mot et l’insécurité (kidnapping) où d’ici fin 2020 et début 2021 les policiers sont plus ciblés et plus victimes sans parler des autres jeunes femmes et jeunes hommes victimes de ce fléau. Aujourd’hui, je me rends compte que de nombreux policiers ne sont pas encore prêts à vivre en tant qu’êtres humains, car tout groupe de pièces les rend prêts à sacrifier même ceux qui se battent pour leur bonheur avec le personnel administratif de la PNH ».

Abelson Gros Nègre souligne que c’était une source de fierté pour lui d’être entouré dans le combat du SPNH-17 avec des policiers sans épines, dit-il, sans faire de personnalité. « Si aujourd’hui, 17 janvier 2021, la police a pu accepter de prendre des ordres des autorités inconscientes pour briser cette marche pacifique, c’est juste parce qu’elle est bien et satisfaite que l’Etat et le haut commandement les traitent et cela me prouve que de nombreux policiers ne sont pas prêts pour eux. se battre parce que je comprends que le peuple a raison quand il traite beaucoup d’entre nous “Lâche, pouvoir Restavèk”, c’est parce que nous abaissons notre niveau trop bas et oublions si nous venons de la masse du peuple », a-t-il lâché.

Concernant sa révocation de la PNH, Abelson Gros Nègre dit n’avoir pas regretté pas d’avoir perdu “injustement” son travail dans ce combat car cette révocation lui a tellement appris .
Je ne regrette pas cette expérience, mais je la regrette simplement car je suis né dans un pays comme HAÏTI et cette génération me prouve qu’elle n’est pas prête à se battre pour le bien-être car beaucoup d’entre nous voient nos intérêts personnels au lieu de se sacrifier pour le succès général qui a l’air bien pour tout le monde et le pays.

Abelson note sa rentrée dans la bataille le 27 octobre 2019 avec respect + dignité, dit-il, ajoutant qu’il quitte la bataille avec tout son respect + dignité car ma mère m’a toujours dit: « Mon enfant efforce-toi toujours pour garder ton respect et ta dignité car ils forment la première base de ta réussite ».

« Recevez, le comité central du SPNH-17 et PPAD aujourd’hui ma démission car je ne suis plus le porte-parole du SPNH-17 à partir du moment où vous recevez cette correspondance », a écrit M. Gros Nègre.

Constant Haïti

Suggérez une correction

Une erreur dans l'article ? veuillez nous en informer, votre collaboration sera bien reçue. E-mail

FAIRE UN DON PAR MonCash

Notre journal est indépendant, si vous souhaitez supporter notre travail et le journalisme indépendant, vous pouvez le faire par le service MonCash de la Digicel au (+509) 36 45 70 54. Vous pouvez également faire une recharge avec des minutes Digicel comme vous pouvez.
Bouton retour en haut de la page