Complot anti-Moïse : l’Américain Daniel Whitman nie toute relation avec l’opposition politique en Haïti

États-Unis – L’ancien officiel américain du département d’État Daniel Whitman, accusé d’avoir été à l’origine du complot pour remplacer de force, le président de la République d’Haïti Jovenel Moïse le 07 Février 2021, s’écarte de l’affaire.

Contacté par une journaliste de La voix de l’Amérique (VOA), Daniel Whitman un ancien officiel américain dit n’avoir pas mis les pieds en Haïti depuis près de 20 ans, il ajoute qu’il ne connaît personne dans l’opposition et n’est ami d’aucun d’entre eux et qu’il n’a rien à voir ni de près ni de loin.

Soulignons que le nom du professeur a l’université American University Daniel Whitman, est cité comme étant le principal planificateur du plan pour remplacer le président Jovenel Moïse en procédant à son arrestation, l’emmener à Petit Bois (Tabarre), le remplacer par le juge Yvickel Dabrézil.

Selon nos informations, M. Whitman aurait contacté plusieurs membres de l’opposition intéressés à la chasse de du président Moïse, en leur faisant des propositions rassurantes afin de faire partie du plan.

Aussi, le département d’État des États-Unis contacté par VOA, évite de donner son opinion sur le dossier. Toutefois, les membres du département d’État pensent que toute position qu’ils pourraient avoir doit passer par l’Ambassade américaine en Haïti.

Constant Haïti

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page