Police

Évasion à la prison civile de la Croix-des-Bouquets : Bilan définitif

Le Secrétaire d’État à la communication, Frantz Exantus, a présenté ce vendredi 26 février 2021 le bilan définitif relatif à l’évasion occasionnée le 25 février écoulé à la prison civile de la Croix-des-Bouquets.

Selon Frantz Exantus, la prison de la Croix-des-Bouquets détenait 1542 prisonniers avant l’évasion, aujourd’hui 26 février 2021, les détenus sont au nombre de 1125. Lors de la mutinerie, 6 prisonniers et le responsable du centre carcéral, inspecteur Paul Joseph Victor, ont été tués par Balles, précise-t-il.

En prenant la fuite, les évadés ont tué environ une vingtaine de personnes se trouvant sur leur chemin, détaille le membre du gouvernement MOÏSE/JOUTHE. 60 prisonniers qui tentaient de s’évader ont été appréhendés. 2 fusils, 5 revolvers de calibre 9 mm et des bonbonnes de gaz lacrymogène ont été récupérés, continue-t-il d’expliquer.

200 prisonniers ont été évadés hier 25 février 2021 à la prison civile de la Croix-des-Bouquets, indique Frantz Exantus.

« Trois commissions sont déjà constituées pour enquêter sur l’évasion faite à la prison de la Croix-des-Bouquets, fait savoir le responsable de la secrétairie d’État à la communication. Une première commission est formée par l’inspection générale pour analyser la part de responsabilité administrative de chaque acteur. Une autre est formée par la DCPJ pour identifier les personnes qui doivent être déférées à la justice et une dernière commission est constituée par la direction administrative pénitentiaire en vue de rechercher les auteurs, co-auteurs et complices de l’évasion », explique Frantz Exantus.

Soulignons que, parmi les 200 évadés, l’ex-puissant chef de gang du village de Dieu, Arnel Joseph en faisait partie. Celui-ci a été tué par la police nationale ce vendredi 26 février 2021 dans la mi-journée à l’Estère dans le département de l’Artibonite.

Evens CARRIÈRE, Journaliste
Tel : (509) 37 05 00 12

Bouton retour en haut de la page