Haïti: « président » Joseph Mécène Jean-Louis s’exprime sur la crise

« Peuple haïtien, c’est avec beaucoup de tristesse que j’ai regardé la façon dont ils ont sacrifié des policiers à Village-de-Dieu, la manière dont ils ont assassiné environ 5 policiers », a regretté, Me Joseph Mécène Jean-Louis, ex-juge de la cour de cassation désigné par l’opposition politique pour diriger, à titre de président provisoire, la transition souhaitée.

Les assassins étaient sans pitié à l’égard des policiers, les familles des victimes n’ont même pas trouvé les cadavres. Cependant, les policiers étaient en train de servir leur pays, a analysé Me Joseph Mécène Jean-Louis.

« Nous sommes en opposition contre tout ce qui est contre la Constitution. J’exprime ma solidarité aux familles, amis(es) et tous les policiers, a soutenu le Magistrat. Je sais dans quelles conditions vous travaillez. Je vous souhaite du courage et de la confiance. Justice vous sera rendue accompagnée des dommages et intérêts, a déclaré Me Jean-Louis en s’adressant aux forces de l’ordre ».

Mobilisez pour le respect de la Constitution, de la loi, a fustigé l’actuel président d’Haïti pour la majorité des acteurs de l’opposition politique. Tout peuple qui lutte, ne perd aucun combat, argué l’homme de loi.

Me Joseph Mécène Jean-Louis enchaîne en énumérant des causes de l’impossibilité de la réalisation des élections annoncées par Jovenel Moïse pour l’année en cours,  « élection ne peut pas réaliser avec un CEP partisan. De plus, il faut qu’il y ait des cartes électorales ».

 « L’unité, c’est la formule contre la dictature. Mobilisez ! Mobilisez ! Mobilisez ! le moment est venu. Vive l’unité au milieu du peuple, Vive l’unité au sein de l’opposition politique, Vive l’unité au sein de la police nationale », pense Me Joseph Mécène Jean-Louis.

Evens CARRIÈRE, Journaliste

Bouton retour en haut de la page