Actualités

Le blindé récupéré au terme d’une entente avec les bandits selon Pierre Espérance du RNDDH

Le pouvoir en place a monnayé les bandits pour récupérer le blindé de la PNH

Prière Espérance, coordonnateur général du réseau national de défense des droits humains(RNDDH), Pierre Espérance, veut faire croire, au cours d’une interview ce mercredi 17 mars 2021, d’un ton ferme, que la PNH a récupéré son blindé à travers une entente. La négociation a été dirigée par la commission de désarmement, démantèlement et réinsertion(CNDDR), a-t-il révélé.

 « Le pouvoir en place a payé les bandits pour récupérer le blindé. C’est le blindé qui intéressait les autorités de l’État, non pas les cadavres des policiers. Cet acte prouve que l’État est effondré, la police nationale est détruite », a analysé Pierre Espérance.

Il faut mentionner que, la récupération du blindé de la PNH sans les cadavres des policiers qui ont été assassinés a suscité beaucoup d’émotions et a provoqué bon nombre de commentaires au sein de la société haïtienne.

Le défenseur des droits de l’homme enchaîne en soulignant qu’il n’est pas en mesure de préciser le montant de la somme d’argent versé par les dirigeants de l’État pour la récupération du blindé. Ce qui est certain, a-t-il précisé, c’est la CNDDR qui a facilité l’accord.

Le peuple est livré à lui seul, fustige le responsable du RNDDH. La police nationale doit s’associer à la population pour combattre l’insécurité généralisée créée par le pouvoir en place, croit-il en poursuivant.

« L’opération du 12 mars 2021 a été planifiée par Léon Charles et Carl Henry Boucher. Les responsabilités sont partagées : il y a ceux qui ont exécuté l’opération, ceux qui étaient chargés de la coordination, la DCPA ainsi que la DDO avaient aussi des tâches, donc Carl Henry Boucher n’est pas le seul responsable. D’abord Léon Charles doit démissionner et tous les coupables doivent être sanctionnés », a argumenté le représentant du RNDDH.

Evens CARRIÈRE, Journaliste  

Evens CARRIÈRE

Journaliste de Constant Haïti
Bouton retour en haut de la page