Le cas Léon Charles expliqué par Steven Benoît

Très indigné après l’assassinat des policiers à Village-de-Dieu, vendredi 12 mars, l’ancien sénateur de l’Ouest, Steven Benoit estime ce jeudi 18 mars 2021, au cours d’une interview, que le directeur général de la police nationale, Léon Charles est le principal responsable de l’échec de l’opération policière du vendredi 12 mars dernier à Village-de-Dieu. Léon Charles a été révoqué pour incompétence dans la PNH, il y a 15 ans, argue l’ancien parlementaire.

« Haïti est le seul pays dans lequel où une personne révoquée d’une institution publique pour incompétence peut devenir 15 ans après, directeur général de ladite institution », martèle Steven Benoit.

« J’ai jamais connu un ministre, un directeur général, un président qui a été condamné pour corruption, pour pillage des biens de l’État, argumente l’ancien représentant de la commune de Pétion-Ville au parlement ».

Parallèlement, Steven Benoit pense que les représentants de l’OEA en Haïti rapportent de fausses informations à leurs patrons, c’est la raison pour laquelle les dirigeants de ladite organisation ont l’habitude d’adopter des résolutions ne reflétant pas la réalité haïtienne.

L’organisation des États Américains (OEA), à travers sa nouvelle résolution, encourage les élections pourtant l’ambassadeur Edmond Bocchit sait que les élections ne sont pas possibles ; les habitants n’ont pas de carte d’identification, avance l’ancien candidat malheureux aux récentes élections présidentielles.

« Qui peut aller s’asseoir avec Jovenel Moïse, qui n’est même pas fréquentable, qui est un corrompu, un criminel. Seuls, des individus qui pourraient avoir envie de jouir de quelques postes ministériels, tance Steven Benoit. Nous exigeons la rupture, donc les corrompus et les criminels ne pourront pas participer dans la transition, poursuit-il ».

Evens CARRIÈRE, Journaliste

Bouton retour en haut de la page