Arrestation de Abelson Gros Nègre

Membre du Syndicat de la Police Nationale d'Haïti (SPNH-17) et présumé membre de Fantom 509, Abelson Gros Nègre a été arrêté par la Police

L’ancien Porte-parole du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH-17), Abelson Gros Nègre, a été arrêté ce samedi 27 mars 2021 chez lui à Carrefour-feuilles, il est sur une liste de 13 « membres » de Fantom 509 recherchés par la Police. 

En effet, dans le cadre de l’enquête sur les actions malhonnêtes du groupe Fantom 509 dans le pays, plusieurs des avis de recherche ont été émis contre certains membres, et des supposés membres de ce regroupement désormais considéré comme une organisation criminelle.

Dans la lignée, nous avons appris que l’ancien porte-parole du SPNH-17 Abelson Gros Nègre est arrêté chez lui, à Carrefour-Feuilles par des agents de l’Unité Départementale et de Maintien d’Ordre (UDMO).

Appréhendé, Abelson Gros Nègre a été conduit à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), sise à Clercine pour les suites judiciaires nécessaires, avons-nous appris.

Un peu plus tôt ce samedi 27 mars, Raphaël Jean dit Ti Blan, un autre présumé membre de Fantom 509 qui aurait mis sa maison disponible à Fantom 509, a été interpellé.

Rappelons que le substitut commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Me Québex Jean, a écrit au Directeur de la Direction Centrale de la Police Judiciaire Frédéric Leconte vendredi 26 mars, pour lui demander de notifier l’organisation de Police internationale Interpol, sur l’ensemble des avis de recherche émis contre près d’une quinzaine de membres et présumé membres de Fantom 509.

Les membres de Fantom 509 recherchés

  1. Jean Elder Lundi
  2. Yanick Joseph
  3. Jean Pascal Alexandre
  4. Jeanty Angelo
  5. Jeudi Antonison
  6. Gédéon Mombrun
  7. Robenson AC
  8. Yguens Lamarre
  9. Guerby Geffrard
  10. Christa Chancy
  11. Raphaël Jean alias Ti blan(appréhendé)
  12. Abelson Gros Nègre(appréhendé)
  13. Saintores Carlo.

Ils sont tous recherchés pour les infractions suivantes: « assassinat, tentative d’assassinat, actes de terroriste, actes de vandalisme, incendies criminels, destruction de biens publics et privés, complot contre la sûreté intérieure de l’État et association de malfaiteurs. »

Aussi, faut-il rappeler que l’ambassade américaine en Haïti a récemment qualifié le groupe Fantom 509 d’organisation criminelle suite au décès par balles du policier Pierre Mystal Richard sur la route de Delmas lors des affrontement avec des policiers du Fantom 509 qui étaient en pleine protestation.

Les actes désordre et de crime de Fantom 509 sont également condamnés par la Fondation Je Klere (FJKL) représentée par madame Marie Yolène Gilles et du Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti (BINUH).

Constant Haïti

Bouton retour en haut de la page