Réputé dangereux, Haïti refuse le vaccin AstraZeneca proposé par l’Organisation mondiale de la santé

Haïti, l’un des quatre seuls pays au monde à ne pas avoir commencé à vacciner sa population contre la covid-19, rejette le vaccin du laboratoire AstraZeneca proposé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) via le mécanisme Covax, a-t-il déclaré ce mardi à Efe une source gouvernementale.

Voulant de rester dans l’anonymat, la source a expliqué que le gouvernement a refusé de recevoir le vaccin AstraZeneca en raison de « l’agitation mondiale qui l’entoure », considérant que la population haïtienne « ne l’acceptera pas ».

Notons que plusieurs pays ont arrêté l’utilisation du vaccin AstraZeneca pour des avoir constaté des effets secondaires dangereux. Parmi ses effets secondaires, un responsable de l’agence européenne des médicaments (EMA) a confirmé qu’il y a un lien entre le vaccin d’AstraZeneca et les problèmes de coagulation sanguine suspectés chez plusieurs sujets après êtres vaccinés.

Constant Haïti

Bouton retour en haut de la page