Insécurité

Insécurité : 12 conseils pour se protéger contre le kidnapping

Depuis plusieurs mois, le kidnapping fait rage en Haïti, toutes les couches de la société sont touchées par ce fléau. Le gouvernement et la Police paraissent impuissants.
Plus d’un se demande que faire dans une période où l’on peut être enlevé à n’importe quel moment.

LIRE AUSSI>>

Pour mieux se protéger ou prévenir votre enlèvement, nous avons étudié certaines situations pratiques afin de vous fournir quelques conseils pour vous aider en attendant une solution de l’État.
Tout d’abord il faut mettre en tête qu’il y a actuellement plusieurs types ou modes de kidnapping dans le pays selon notre constat:

  • Le kidnapping régulier ou planifié
  • Le kidnapping de déstabilisation du gouvernement, en période de crise
  • L’auto Kidnapping, entre autres

Quelques astuces pour éviter d’être enlevé.

1. Priez
La première chose à faire c’est de prier Dieu au réveil, avant de dormir et avant de sortir dans la rue.
Cependant, la prière seule ne suffit pas car Dieu n’aime pas être tenté, il veut toujours que vous fassiez un effort avant de vous renforcer. Il faut donc mettre les autres principes en pratique.

2. Contrôlez votre apparence
En règle générale, les kidnappeurs cherchent à faire le meilleur choix possible. Plus le kidnappé ou la kidnappée a de la valeur, plus la rançon sera juteuse. Ce choix se fait donc sur l’apparence de leurs cibles: Moyen de transport, coiffures, habillement, l’apparence physique (couleur et silhouette) en dernier ressort.
Soyez donc plus simple que possible, ne pas porter des habits chers, évitez les bijoux.

3. Évitez les zones peu fréquentées
Les zones fréquentées par beaucoup de monde doivent être vos chemins de prédilection. Les kidnappeurs préfèrent la discrétion au moment des rapts.

4. Sortez si le besoin est nécessaire
Même si les principes précités ont été appliqués, rien ne justifie que vous puissiez sortir comme bon vous semble, il faut toujours examiner la situation (l’urgence du besoin, l’heure qu’il est et le chemin où vous allez passer).

5. Examinez constamment l’environnement
Si vous voyez des personnes ou véhicules suspects ? écartez-vous avant même qu’ils vous approchent.
Exemple: Vous voyez une voiture (aux vitres teintées en particulier) qui ralentit à quelques mètres pendant que vous approchez en sa direction surtout dans une zone plus ou moins calme, si vous êtes à pied, ralentissez également puis changer toute de suite de direction (si vous étiez à gauche, arrêtez pour traverser à droite.

Si vous êtes en voiture, il faut éviter de stationner dans une zone calme devant une autre voiture suspecte.

6. Évitez l’auto-stop d’inconnus (Woulib)
Pas de véhicule, vous devez dire NON quand quelqu’un s’arrête pour vous proposer de monter dans sa voiture…

7. Attention, votre entreprise est un repère pour les bandits !

Si vous avez une entreprise, vous avez sûrement de l’argent (c’est ce que pensent les gangs). Votre sécurité est donc beaucoup plus fragile car vous risquez d’être kidnappé(e), assassiné(e) par des bandits envoyés par un concurrent, attaqué par des bandits qui veulent simplement récupérer de l’argent de vous directement.
Dans ce cas, en plus des mesures que nous avons déjà citées plus haut, vous devez penser à mettre un plan de sécurité en place pour votre entreprise en contactant un spécialiste en sécurité et une compagnie de sécurité.

À l’extérieur de l’entreprise, il est utile que vous ayez des stratégies supplémentaires selon vos moyens: garde du corps, voiture blindée, arme légalisée.

8. Des transactions bancaires
Vos transactions bancaires doivent être faites dans la plus grande discrétion. Informez-vous auprès de votre banque pour en savoir plus sur ses services en ligne. Privilégiez les transactions en ligne pour des paiements importants ou moindres (virement électronique de compte à compte) même s’il y aurait des frais supplémentaires. Familiarisez-vous avec l’utilisation des cartes de débit pour pouvoir circuler avec moins de cash.

9. Surveillez les conversations
Quel que soit l’endroit où vous vous trouvez, évitez les conversations concernant votre vie privée, vos revenus, votre entreprise ou votre travail, ces genres de conversation donnent des indices importants sur votre fonctionnement à quelqu’un que vous croyez être un ami.

10. Surveillez les kidnappeurs en habillement de Police
Selon des témoins et victimes du kidnapping, plusieurs cas d’enlèvement ont été effectués par des individus armés en uniforme de police. Un ancien policier du nom d’Esaü César conseille selon ses informations, de ne pas se fier à une voiture privée ayant à l’intérieur plusieurs hommes avec différents uniformes de plusieurs unités de la PNH.
C’est une situation suspecte de voir des policiers en uniforme dans un véhicule privé.

11. Forcez les autorités à agir

Entamez des mouvements collectifs et populaires afin de pousser les autorités concernées à prendre des mesures nécessaires pour freiner le kidnapping et le l’insécurité sous toutes ses formes sur le territoire national. la grève générale est l’un des mouvements les plus efficaces pour inciter l’État à prendre des dispositions pour répondre aux besoins de l’heure.

12. Quittez le pays pendant la crise sécuritaire

C’est malheureux comme conseil, mais cela reste l’une des options si vous pouvez le faire sans contraintes. Laissez le pays pendant la crise puis revenez quand le calme revient.

Constant Haïti

Suivez-nous sur Facebook
Création website en Haïti
Bouton retour en haut de la page