Insécurité

Insécurité: au moins 3 morts par balles enregistrés le weekend écoulé

Quatre personnes, dont un policier agent 1 et un militant politique, sont tuées par balles au cours du week-end écoulé. Des images Montre le policier Guerby Geffrard baigné dans son sang, mais aucune autre preuve jusqu’à présent.

Alors que le chef de l’État inaugure son plus grand projet quinquennal, le Barrage de Marion, qui n’est qu’insulte aux yeux d’une partie de la population haïtienne, aux incapacités jamais vues de cet État, l’insécurité continue de ravager le pays tout entier.

Les bandits armés non identifiés ont, en effet, fait au moins quatre morts durant ce weekend débutant le mois de mai, seulement dans les environs de Port-au-Prince.

Deux femmes dont la fille de 23 ans, Eva ainsi connue, une dame, dont le nom n’a pas été révélé, le militant politique Patrickson Montor dit Tiblan Tattoo, sont victimes de la montée vertigineuse de l’insécurité en Haïti.

Par ailleurs, le policier Guerby Geffrard est porté disparu alors qu’une photo de lui circule sur les réseaux sociaux. Cette image choquante publiée ce weekend montre que Guerby Geffrard baigne dans son sang mais selon les dernières informations, même son corps n’a pas été retrouvé.

À noter que le policier Guerby Geffrard qui aurait été tué est membre et délégué du Syndicat de la Police Nationale SPNH-17 et Patrickson Montor alias Tiblan Tattoo est un opposant farouche au régime en place.

Auteut: Mikélo ALCIMAT, journaliste
Contact: (+509)38805023
alcimatmikelo2@gmail.com


Bouton retour en haut de la page