Actualités

Quand le Premier ministre, Claude Joseph parle de la légalité du référendum

Au sujet du référendum fixé pour le 27 juin 2021 qui tend à conduire vers l’adoption d’une nouvelle constitution, un grand débat s’articule autour de la légalité, la nécessité du projet ainsi que la légitimité des initiateurs. Contrairement à l’article 284.3 de la constitution, le Premier ministre par intérim, Dr Claude Joseph au cours d’une rencontre le 10 mai 2021, avec le directeur général de la PNH, Léon Charles, le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales, le ministre de la justice, entre autres, a voulu faire croire que le projet de la nouvelle constitution serait illégal s’il a été conçu via un décret.

Le chef du gouvernement continue en insistant que la nouvelle constitution dépend de la décision de la population. Les citoyens à travers le référendum peuvent dire NON, qu’ils ne sont pas d’accord, ou OUI, qu’ils sont d’accord, a-t-il argumenté.

Les opposants au référendum avancent comme disposition légale l’article 284.3 de la constitution en vigueur, stipulant. « toute constitution populaire tendant à modifier la constitution par voie de référendum est formellement interdite ».

M. Claude Joseph a laissé croire que le CEP et la PNH sont en train de travailler pour sécuriser les centres de vote afin que les citoyens puissent s’exprimer librement lors des deux scrutins ; le référendum et les élections du mois de septembre prochain. Dr Joseph poursuit en indiquant que les centres de vote à risques, situés dans les zones de non droit ont été visités et la police nationale compte les sécuriser de façon spéciale.

« Je suis très optimiste, je suis certain que la population aura la possibilité de s’exprimer sans difficulté. Il y a un plan national intégré de sécurisation. Chaque directeur départemental a présenté un plan, ce qui donne dix (10) plans », a informé l’ancien ministre des affaires étrangères et des cultes.

Soyons tolérants l’un envers l’autre car le référendum est un exercice démocratique, a conseillé l’actuel titulaire A.I de la Primature.

Evens CARRIÈRE

Suivez-nous sur Facebook
Création website en Haïti
Bouton retour en haut de la page