Actualités

République Dominicaine: Michel Joseph Martelly déclaré persona non grata à la veille de son concert

Plusieurs organisations et Partis politiques en République Dominicaine ont déclaré l’ex-Président d’Haïti Michel Joseph Martelly persona non grata. Alors qu’il entend se rendre en terre voisine pour un concert prévu pour ce 14 mai.

En effet, le musicien-politicien Haïtien, Michel Joseph Martelly, est contraint de rentrer en République Dominicaine selon un communiqué de plusieurs organisations en République voisine.

« Nous déclarons PERSONA NON GRATA en République Dominicaine à l’ancien président de la République d’Haïti, Michel Martelly, qui a dans notre pays un concert ce Vendredi 14 mai au Hard Rock Cafe Santo Domingo.

M. Martelly, au lieu d’être dans un café pour continuer son spectacle dépravé, insipide et misogyne devrait être sur le banc des accusés devant la Cour pénale internationale, car les crimes contre l’humanité commis contre des dirigeants sociaux et politiques pendant son mandat, et ceux commis aujourd’hui sous le pouvoir de son acolyte, le dictateur Jovenel Moïse, ne pouvaient et ne devaient pas être oubliés, il en faut des enquêtes et que justice soit rendue ».

Le 57ème Président de la République d’Haïti, M Martelly est souvent empêché comme musicien à performer sur des scènes étrangères depuis son passage au pouvoir. Il a été déjà interdit de jouer au Canada et aux États-Unis pour avoir gardé encore son style jugé immoral en public, en dépit qu’il est un ex-chef d’État.

En fait, le concert de Michel Joseph Martelly qui devrait être organisé le 14 mai prochain en RD, sera pertubé grandement si les autorités publiques de la Républiques ne réagissent pas en sa faveur.

Cependant, malgré certaines interdictions internationales relatives à la pandémie de coronavirus, l’ancien président-musicien, M. Martelly continue de faire ses tournées comme voulu, sans trop d’embarras en Haïti.

Mikélo ALCIMAT, journaliste
+50938805023
alcimatmikelo2@gmail.com

Bouton retour en haut de la page