Actualités

Le CEP recrute des MBV pour l’organisation du référendum constitutionnel

La Direction des Opérations du Conseil Électoral Provisoire entame depuis le 19 Mai, le processus de recrutement pour la réalisation du référendum constitutionnel prévu pour le 27 juin prochain.

Pour parvenir au changement de la Constitution en vigueur par voie référendaire, le CEP entend recruter les anciens membres des bureaux de vote (MBV) et ceux qui seront soumis à volonté par les structures organisées de la société civile.

La Direction des Opérations du Conseil Électoral Provisoire appelle, en effet, aux anciens MBV munis des nouvelles cartes d’identification de confirmer leur disponibilité dans les bureaux référendaires communaux de leurs juridictions respectives.

Elle demande également aux organisations désireuses de soumettre des listes de MBV aux bureaux communaux référendaires et que les personnes soumises remplissent un formulaire destiné à cette fin dans lesdits bureaux du 24 au 29 Mai.

Malgré l’opposition d’une majorité de la population haïtienne et certaines organisations internationales dont l’UE, à la tenue du référendum en Haïti, le gouvernement de Jovenel Moïse persiste dans sa voie référendaire pour changer la Constitution du pays.

Si pour l’Union Européenne (UE), il est question d’impopularité, de manque d’entente à la réalisation de ce fameux référendum en Haïti, pour les organisations politiques et civiles haïtiennes, ce projet de Jovenel Moïse est inconstitutionnel de même, ils croient que le mandat de M. Moïse a pris fin le 7 février 2021 selon l’article 134-2 de la Constitution.

Mikélo ALCIMAT, journaliste
+50938805023
alcimatmikelo2@gmail.com


Bouton retour en haut de la page