Politique

Haïti/Crise: La DIRPOD appelle au boycottage du référendum de Jovenel Moïse

La Direction de l’Opposition Politique (DIRPOD) appelle la population haïtienne à boycotter la démarche du gouvernement de Jovenel Moïse visant à changer la Constitution du pays, par voie référendaire.

Rien ne semblerait être à même d’arrêter le pouvoir en place qui tend à donner de force au pays une autre constitution par voie référendaire en projetant, comme justification à ce changement constitutionnel, le caractère conflictuel du texte du 29 Mars 1987, en vigueur. Alors que celui-ci a interdit toute modification par voie référendaire.

Malgré la levée des différentes voix locales et internationales disant non aux visés du régime actuel qui croit pouvoir changer une constitution en vigueur sans le moindre consensus politique et en marge des normes préétablies à cette fin.

En effet, le CEP a déjà reçu plusieurs cargaisons de matériels sensibles et non sensibles dans l’objectif d’organiser le référendum constitutionnel, prévu pour le 27 juin prochain.

La Direction de l’Opposition soutient, en fait, que ce projet du Président de la République vise tout simplement à protéger les arrières et à se prémunir contre toute éventuelle poursuite judiciaire. Elle invite de ce fait, les Haïtiens conséquents à faire obstacle à ce plan funeste du gouvernement, qui enfoncerait un peu plus le pays dans le chaos.

Cette structure de l’Opposition a doublement rappelé que le mandat présidentiel, suivant l’article 234-2 de la constitution de 1987, a pris fin depuis le 7 février dernier. Et, que le Conseil Électoral Provisoire monté par Jovenel Moïse est inconstitutionnel. Puisque la Cour de Cassation a refusé le serment de ce CEP.

Mikélo ALCIMAT, journaliste
+50938805023
[email protected]

Suivez-nous sur Facebook
Création website en Haïti
Bouton retour en haut de la page