Police

Insécurité: Le DG de la PNH demande à la Population de se révolter contre les gangs armés

Le Directeur Général de la Police Nationale, Léon Charles, en conférence  de presse ce Jeudi 10 Juin a demandé à la société d’accompagner les forces de l’ordre dans les luttes contre l’insécurité et de se soulever contre les actes des gangs armés.

Le calme est revenu, a tancé le chef de la Police Nationale d’Haïti, en faisant allusion aux luttes armés des gangs rivaux à l’entrée sud de la Capitale, au début du mois de Juin. Les combats des troupes armées ont paralysé durant 3 jours la circulation au niveau de Martissant et ses zones environnantes.

La PNH a maintenant le contrôle de la situation. Des policiers administratifs et des forces spécialisées sont placés autour de la route reliant Martissant, Fontamara, jusqu’à la commune de Carrefour, a informé M Léon Charles.

Par ailleurs, il se dit choqué par les démonstrations scandaleuses des bandits la semaine dernière aux différents postes de Police, particulièrement à Drouillard, commune de Cité Soleil. «Plusieurs postes ont été pris d’assaut. Des policiers meurent», a-t-il regretté. 

M Léon Charles a en effet demandé à la société toute entière de se mettre aux côtés de la police en vue de faire  face à l’insécurité dans le pays. Elle doit se soulever contre les actes des gangs armés, a-t-il lâché. Il a estimé que la police à elle seule ne peut pas combattre les bandits.  

Au cours de cette conférence, le DG de la PNH a révélé que 22 clans de gangs opèrent seulement dans la région métropolitaine. Il n’a pas pour autant mentionner leurs spécialités et modes opératoires, en même temps pourquoi ils ne sont pas démantelés.

Mikélo ALCIMAT,  journaliste
+50938805023
alcimatmikelo2@gmail.com  


Bouton retour en haut de la page