Économie

La SOGEBANK rançonne sa clientèle, juge l’économiste Eddy Labossière

L’économiste Eddy Labossière croit que la volonté de la SOGEBANK d’exiger un frais de 0,35% à sa clientèle sur tous les dépôts dépassant 1000$ américains, est un vol organisé, qui n’a aucune différence avec le kidnapping.

Les agitations ne font pas attendre suite à la sortie d’une circulaire de la SOGEBANK visant ses clients ayant un compte en dollars les informant qu’elle entend prélever des frais de 0,35%, moyennant que leurs dépôts dépassent 1000$ us.

L’action de cette association anonyme qui évolue dans le système bancaire Haïtien n’est autre que le kidnapping, selon le Dr. Eddy Labousière. «Vous êtes comme kidnappés par un groupe de bandit exigeant une rançon de 1. 000. 000$ US» a-t-il vitupéré, faisant référence à la SOGEBANK.

Entre les kidnappeurs, communément appelés bandits armés et la société SOGEBANK, il n y a aucune différence, sinon les témoignages de la faiblesse ou la complicité de l’État, a tancé l’économiste.

Alors que les bénéficiaires des transferts d’argents venus de l’étranger doivent posséder un compte bancaire en dollars américains, s’ils désirent recevoir le dollars américains, a tranché en date du 19 Juin 2020 la Banque de la République D’Haïti (BRH) en vue de stopper l’hémorragie du dollars face au monnaie local.

Cependant, forcés de créer un compte bancaire de dollars, ces bénéficiaires ont toujours du mal à recevoir leurs transferts d’argent. Ils sont obligés de passer des heures debout dans un fil d’attente sans savoir s’ils vont recevoir leurs sommes. Cela peut prendre des jours même avant de retirer de l’argent envoyé sur les comptes.

Encore en plus, ils seront forcés de payer leurs péchés d’avoir ouvert un compte en dollars, si la SOGEBANK met en application sa dernière circulaire faisant mention d’un prélèvement d’un frais équivaut à 0,35 %.

Pour l’instant la BRH, l’institution en charge de la régularisation du fonctionnement des Banques privées en Haïti, n’a rien dit sur la parution de cette circulaire de la SOGEBANK, qui compte faire des prélèvements sur certains dépôts en dollars de sa clientèle.

Mikélo ALCIMAT, journaliste
+50938805023
alcimatmikelo2@gmail.com

Bouton retour en haut de la page