Politique

Remaniement ministériel: des membres de l’opposition visés, la DIRPOD lance une mise en garde

Abonnez-vous à

@ConstantHaiti

Le pouvoir en place est sur le point de former un nouveau gouvernement selon les dires des autorités, dans le but de favoriser un climat propice pour la réalisation des élections prévues le 26 septembre prochain. Le porte-parole de la DIRPOD lance le lundi 28 juin 2021, à travers la presse, une mise en garde contre tous les membres de l’opposition, particulièrement ceux de la DIRPOD qui auraient l’intention d’intégrer le nouveau Cabinet ministériel.

Danio Cyriac confie que l’organisation des États américains (OEA) organise des rencontres avec des opposants du pouvoir en place y compris des membres de la DIRPOD à propos de la crise sociopolitique qui sévit dans le pays. Toutefois, il a mentionné que la position de la structure politique qu’il dirige est ferme et prend naissance lors de la signature de l’accord du 5 juin 2021.

« Nous ne partageons pas l’idée de cohabiter avec Jovenel Moïse. Quiconque qui est sensé ne va jamais participer dans une démarche de cohabitation avec Jovenel Moïse pour l’aider à continuer de garder la population en souffrance, fustige le dirigeant politique ».

« Une personne qui se dit être membre de l’opposition, qui ose aller négocier de manière clandestine avec Jovenel Moïse pour un poste ministériel pendant que le pouvoir est en train de compter ses derniers jours, n’est pas un humain», prévient Danio Cyriac.

Nous continuons de croire que la crise actuelle doit être résolue. Il faut que la sensibilité populaire traverse les acteurs politiques, analyse le responsable de la DIRPOD.

Selon Monsieur Cyriac, la société civile dans son ensemble, les acteurs politiques doivent faire le nécessaire afin de faciliter une concertation dans le but d’aboutir à un accord qui permettra de forcer ceux qui font souffrir le peuple à entendre la voix de la raison.

Evens CARRIÈRE, Journaliste

Abonnez-vous à

@ConstantHaiti


Bouton retour en haut de la page