Justice

Assassinat de Diego Charles: Les funérailles en attente, le Parquet de Port-au-Prince entreprend l’autopsie du cadavre 

Le Commissaire du gouvernement de Port-Au-Prince, Me Bed-Ford-Claude a débuté une enquête dans le but de trouver les coupables de l’assassinat du journaliste de la Radio Vision 2000, Diego Charles, tué dans la nuit du 29 juin à Delmas, confie ce 5 juillet 2021, le directeur de l’information du média sus-cité, Enock Arismat. Des formalités sont en train d’être finalisées avec le commissaire du gouvernement de la capitale pour qu’une autopsie du cadavre soit effectuée, ajoute-t-il.

D’après M. Arismat, la famille endeuillée ainsi que des autorités de l’Etat ont exprimé la volonté de mener une enquête scientifique afin que les auteurs du crime soient identifiés.

À la suite de l’assassinat, des agents de la Direction Centrale de la Police judiciaire (DCPJ) étaient sous les lieux. Ils avaient effectué une enquête de proximité en questionnant des proches de la victime et des habitants du quartier où l’acte a eu lieu, souligne le journaliste.

« Aucune date n’est encore retenue pour les funérailles. Nous pourrons récupérer les dépouilles après l’autopsie du cadavre, indique le communicateur. Les procédures sont un peu longues en matière de justice », précise-t-il, en continuant. 

La famille du défunt veut que l’enquête soit réalisée en toute discrétion, confie le directeur de l’information de la Radio Vision 2000. Même quand Diego Charles et Marie Antoinette Duclaire étaient deux  employés de la Radio Vision 2000, la justice traite les deux dossiers séparément, à chacun une enquête, continue-t-il d’expliquer.

Diego Charles a été assassiné à 33 ans. Il a débuté à la Radio Vision 2000 comme journaliste stagiaire en 2013.

Evens CARRIÈRE, Journaliste 


Bouton retour en haut de la page