Politique

Sénat : Patrice Dumont est un bluffeur selon Gracia Delva

Le Sénateur de l’Artibonite, Gracia Delva a dénoncé aujourd’hui 15 juillet 2021, une démarche trompeuse du représentant de l’Ouest, Patrice Dumont qui a fourni dans la presse, une série de raisons pour lesquelles, il n’a pas signé la résolution du Sénat de la République choisissant Joseph Lambert comme président provisoire, en remplacement du président Jovenel Moïse assassiné au pouvoir le 7 juillet 2021.

En effet, l’assassinat du président de la République Jovenel Moïse en sa résidence privée à Pèlerin 5 (Pétion-Ville), a laissé un dans le pays. Plusieurs têtes sont proposées comme président provisoire dont le président du tiers restant du Sénat, Joseph Lambert.

8/10 sénateurs signent la résolution pour Lambert

Le 9 juillet, huit des dix sénateurs avaient voté une résolution nommant l’élu du Sud-Est, Joseph Lambert, Président provisoire.

« Joseph Lambert, élu du peuple comme sénateur de la République, et par ses pairs président du Sénat, est choisi pour remplir la fonction de président provisoire de la République d’Haïti jusqu’à l’entrée en fonction du Parlement, le deuxième lundi de janvier 2022, d’un nouveau président élu, le 7 février 2022 », stipule le premier point de ladite résolution.

Les sénateurs signataires de la résolution : Joseph Lambert ; Kedlaire Augustin; Jean-Marie Ralph Féthière; Gracia Delva ; Pierre François Sildor ; Denis Cadeau ; Jean-Rigaud Bélizaire et Rony Célestin.

Les sénateurs Wanique Pierre et Patrice Dumont n’ont pas signé la résolution.

Le Sénateur Patrice Dumont explique pourquoi il n’a pas signé

« Le sénat n’a pas pour attribution de nommer un président provisoire. De plus, le contexte n’est pas approprié », argue le 12 juillet 2021, au cours d’une interview, le représentant de l’Ouest au sénat, en vue de justifier sa décision de ne pas signer le document sus-cité.

« Suite à ma lecture de la résolution, j’ai téléphoné à Lambert pour lui dire que je suis contre la disposition nommant le président du Sénat comme président provisoire, ainsi que d’autres points», raconte Patrice Dumont.

D’après M. Dumont, le choix d’un président provisoire doit être effectué avec la participation des partis politiques, des organisations de la société civile qui sont très actives dans la politique. Le président provisoire pouvait ne pas être un sénateur mais plutôt un simple citoyen, ajoute-t-il.

Gracia Delva attaque Patrice Dumont

Ce jeudi 15 juillet, lors d’une intervention publique, le Sénateur de l’Artibonite Gracia Delva a critiqué vertement les déclarations du Sénateur Dumont. En fait, le sénateur-chanteur indique qu’il fallait seulement la présence des sénateurs à la séance de prestation de serment de Lambert pour que celle-ci soit accomplie [assistance sans vote]. Cependant, “le sénateur Patrice Dumont avait proposé trois points avant la tenue de la séance”, révèle M. Delva qui déduit que le sénateur Dumont n’avait pas signé la résolution mais, la proposition des 3 points par Dumont fait comprendre qu’il allait participer à la prestation de serment [pour donner quorum]. Delva trouve comme un jeu, un « bluff » du professeur qui prend d’autres pour des imbéciles.

En fin de compte, le sénateur Gracia Delva a voulu faire remarquer que les sorties de son collègue Patrice Dumont et l’absence de sa signature dans la résolution ayant fait choix de Joseph Lambert comme président provisoire sont pour la consommation du public.

Prestation de serment reportée sine die

Samedi 10 juillet, Joseph Lambert, président du Sénat, a rapporté que ce sont les sénateurs qui ont reporté la cérémonie. « Les sénateurs ont décidé de reporter la prestation de serment prévue cet après-midi. Ils veulent être tous présents pour participer activement à l’investiture. Il y a une urgence de rebâtir l’espérance dans notre pays », a écrit Lambert sur son compte Twitter.

Constant Haïti


Bouton retour en haut de la page