ActualitésJustice

Assassinat de Jovenel Moïse: Quand Rénald Lubérice prend la défense de Christian Sanon

Renald Lubérice l’ancien conseiller du président de la République, Jovenel Moïse assassiné en date du 7 Juillet, retire le nom de Christian Emmanuel Sanon sur la liste des présumés assassins du Chef de l’État. « Il n’est ni financier ni cerveau», a-t-il lâché en parlant de Dr Christian Emmanuel Sanon.

Les noms révélés dans l’enquête contre l’attaque meurtrière au domicile du président de la République Jovenel Moïse, ne sont pas rassurants pour dépister le vrai commanditaire de l’assassinat de cet acte crapuleux, odieux commis sur l’ex-locataire du Palais National. Faute de preuves. Ainsi s’est prononcé l’ex-conseiller présidentiel, Rénald Lubérice.

Pour M. Lubérice le citoyen Christian Sanon n’a rien à voir avec l’assassinat du premier citoyen de la République d’Haïti. Alors que les enquêteurs de la Police Nationale ont imputé les charges financières à la préparation du coup porté contre M. Jovenel Moïse à M. Christian Sanon, ce dernier est défendu par un proche du défunt.

« M. Sanon n’est ni financier ni cerveau. C’est un  » boudachire » », a révélé le proche de l’ancien président Jovenel Moïse. Il se questionne sur les vrais commanditaires de l’assassinat de son ancien patron et chercchent les raisons de sa mise à mort, particulièrement tragique.

Renald Lubérice souhaite voir justice pour le président tué. Il s’est penché sur les enquêteurs de la FBI et ceux de la DEA en conséquence.

M. Jovenel Moïse, 58ème Chef de l’État d’Haïti, a été tué et sa femme sortait gravement blessée tôt le mercredi 7 Juillet 2021, à pélerin 5, dans la commune de Pétion-Ville où en sa résidence privée.

Les obsèques du président défunt sont prévues pour le 23 Juillet, au Cap-Haïtien, la deuxième ville du pays, selon un communiqué du Ministère de la Culture et de la Communication (MCC).

Mikélo ALCIMAT, journaliste

Bouton retour en haut de la page