Insécurité

Croix-des-bouquets: 400 Mawozo défend à n’importe qui de fréquenter la ville à partir de lundi (vidéo)

Une opération policière a eu lieu à Croix-des-Bouquets ce samedi 18 septembre 2021, dans le fief du gang 400 mawozo qui contrôle le centre ville même de Croix-des-Bouquets, ceci a déclenché la colère du gang armé qui multiplie les menaces. Au cours des échanges, un policier est sorti blessé au bras, selon la Police.

La Police Nationale d’Haïti n’a pas encore fait son bilan définitif, cependant les premiers éléments d’informations avaient laissé croire que samedi matin 18 septembre, des agents des forces de l’ordre qui faisaient partie de l’opération antigang étaient mis en difficulté par des membres du gang qui auraient pris en sandwich les policiers. Selon un bilan partiel, un policier a été blessé au bras. Ce dernier a été transporté à l’hôpital, informe la PNH précisant que l’agent en question n’est pas grave.

En fin de journée, ce samedi, les membres du groupe armé 400 mawozo ont publié une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle, le chef Lanmò san jou fait passer un message inquiétant.

En effet, le porte-parole de 400 mawozo, parle comme si lui et ses hommes étaient de simples citoyens, des leaders qui font du social dans la commune et en faveur de la population. Lanmò San jou, ainsi connu, déclare qu’il avait l’habitude de poser des actes d’enlèvement, mais il a arrêté, veut-il faire croire. Il souligne qu’en guise de kidnapping, le groupe fait des prélèvements de 25 gourdes aux marchands et marchandes.

Le gangster dit – qu’il a dépensé environ 7 mille dollars américains – pour réparer un loader appartenant au gang. Ce matériel est utilisé pour transporter une pile de fatras qui se trouve à l’entrée du marché de Dargou. Il ajoute que les autorités n’ont pas fait cela depuis belle lurette. Le représentant de 400 Mawozo se montre très en colère pour le matériel qui aurait été endommagé par les policiers.

Révolté, le caïd de la Croix-des-bouquets lance une mise en garde à la population et quiconque aurait le besoin ou l’intention de fréquenter la commune la semaine prochaine à partir du lundi 20 septembre 2021. Ce, pour ne pas être victime car, déclare-t-il, la rue sera réservée au combat, entre eux et la Police. Et surtout, la rue sera totalement contrôlée à partir de minuit, indiquent-ils.

Un couvre-feu à la manière de 400 Mawozo ? La prudence est de mise, à la Police de faire son travail.

Nous vous tiendrons informé(e)s de toute nouvelle évolution. Suivez-nous sur Twitter @ConstantHaiti

CL/Constant Haïti


Bouton retour en haut de la page